•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tempête hivernale : fermetures d’écoles et conditions routières difficiles dans la région

Un élève monte à bord d'un autobus scolaire pendant qu'il neige fortement.

Ce genre de scène n'a pas eu lieu fréquemment depuis le début de l'hiver.

Photo : Getty Images / Willowpix

Alors que les élèves devaient retourner en classe lundi matin, Dame Nature en a décidé autrement. La tempête hivernale qui doit balayer le Québec lundi amène plusieurs établissements d’enseignement à fermer leurs portes pour la journée.

Les Centre de services scolaire du Chemin-du-Roy, de l’Énergie, de la Riveraine, des Chênes et des Bois-Francs ont tous annulé les cours pour la journée. L’enseignement à distance est suspendu.

Quelques services de garde demeurent toutefois ouverts, principalement aux Centres de services scolaire des Chênes et des Bois-Francs.

L’école primaire Val-Marie, l’Institut secondaire Keranna, le Séminaire Saint-Joseph, le Séminaire Sainte-Marie, le Collège Marie-de-l’Incarnation et l'Académie de Trois-Rivières ont également choisi de fermer leurs portes.

De leur côté, le Collège Notre-Dame-de-l'Assomption à Nicolet, le Collège Saint-Bernard à Drummondville et le Collège Clarétain à Victoriaville ont opté pour l'enseignement en ligne.

Écoles fermées

Au niveau collégial, le Collège Laflèche de Trois-Rivières a choisi de se tourner vers les cours en ligne. Les étudiants ont reçu une communication.

Les trois campus du Collège Ellis ont fermé, mais les cours seront donnés en ligne.

Le Cégep de Drummondville a fait parvenir un avis à l’effet que les activités pédagogiques étaient annulées pour la journée.

Le Cégep de Victoriaville a décidé de suspendre les cours en présence pour la journée, tandis que les cours offerts par le Service de la formation continue se poursuivront en ligne.

Pour sa part, l'Université du Québec à Trois-Rivières a également annoncé que les cours en présence aux campus de Trois-Rivières, de Québec et de Drummondville sont annulés, mais les cours à distance sont maintenus. Les cliniques seront également fermées pour la journée.

Beaucoup de neige et forts vents

Environnement Canada prévoit que cette tempête, la plus importante de la saison jusqu'à maintenant, apportera des accumulations de 25 à 35 centimètres de neige.

Le pire est à venir. À partir de 10 h, dans la grande région de Trois-Rivières, c'est là où on va vraiment commencer à avoir de la neige parfois forte et des vents à près de 60-70 km/h, a indiqué le météorologue Jean-Philippe Bégin, au micro de l'émission Toujours le matin.

Un autobus de la STTR circule sur une rue enneigée.

Les conditions routières sont difficiles à Trois-Rivières.

Photo : Radio-Canada / Jean-François Fortier

Les déplacements sur les routes pourraient être difficiles lors du retour à la maison. La chaussée pourrait être couverte sur le réseau routier et la visibilité pourrait être presque nulle.

Les usagers doivent garder en tête de rester prudents à ce niveau-là. On ne le dit pas assez, mais ouvrir les phares [est important]. Beaucoup de véhicules sont en mode automatique, ce qui fait que les feux arrière ne sont pas allumés. Des fois, [il faut] enlever le mode automatique pour se mettre en mode manuel et allumer les phares, a expliqué pour sa part la porte-parole Roxanne Pellerin.

Des équipes du ministère des Transports du Québec (MTQ) sont sur le terrain, tandis que d'autres sont en attente pour répondre rapidement aux changements de conditions.

En mi-journée, la police de Trois-Rivières ne rapportait qu'un seul accident, sans grave conséquence, sur son territoire.

La Sûreté du Québec indiquait avoir reçu une dizaine d'appels pour des sorties de route ou collisions mineures en Mauricie et au Centre-du-Québec.

D'autres accumulations, entre 10 et 15 centimètres de neige, sont également attendues mercredi.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !