•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Redonner au suivant après un combat contre le cancer

Le groupe de patineur est en compagnie d'Aurélie Julien.

Survivante du cancer, Aurélie Julien s'implique maintenant auprès des personnes immigrantes de Sherbrooke.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Après avoir combattu une leucémie en 2020, Aurélie Julien qui est maintenant en rémission entame 2022 avec l'objectif d'aider son prochain.

Après avoir obtenu un diplôme en biologie, elle se lance maintenant dans des études en soins infirmiers. Le fait de côtoyer le milieu hospitalier m'a fait réaliser que j'aimerais ça être infirmière et que c'est vraiment un beau métier, souligne-t-elle.

D'ici à l'obtention de son diplôme, la jeune femme s'implique auprès des nouveaux arrivants pour leur faire découvrir les joies de l'hiver à Sherbrooke.

Une activité qui lui permet également de récupérer la forme après des mois de traitements éprouvants physiquement.

« Je le fais vraiment pour aider les gens. Moi, ça m'amène beaucoup de bonheur de faire une petite différence dans la vie de ces gens-là. »

— Une citation de  Aurélie Julien, bénévole

Je trouve ça vraiment parfait parce que ça faisait des échanges de culture avec eux et en même temps leur faire découvrir des activités aussi et j'aime beaucoup ça faire du plein air. C'est vraiment parfait pour moi, décrit-elle.

Faire aimer l'hiver aux nouveaux arrivants

C'est au sein de l'organisme Plein-Air Interculturel Estrie qu'elle s'implique. L'initiatrice Sarah-Claude Bergeon-Lafontaine constate que les sports extérieurs sont d'efficaces outils d'intégration pour ces nouveaux arrivants.

C'est vraiment l'idée que les nouveaux arrivants puissent s'intégrer au Québec, donc à l'hiver. Je trouve que le patin est un sport facile d'accès. Il y a beaucoup de patinoires dans les quartiers, illustre-t-elle.

Même si le mercure avoisinait les -22 degrés Celsius, une trentaine d'immigrants ont bravé le froid pour s'initier au patin dimanche matin. La ville de Sherbrooke paie les heures de glace et la Fondation du Canadien prête les patins.

J'avais beaucoup de peur au début et beaucoup de froid spécialement aujourd'hui, il fait moins trente au ressenti, mais après qu'on commence, on fait chaud au corps et chaud au coeur, souligne Lilian Rodrigues Schulz, une participante originaire du Brésil.

C'est avec ces gens venus de partout en quête d'un nouveau départ qu'Aurélie Julien a la chance, elle aussi d'entamer un nouveau chapitre de sa vie après avoir remporté une dure bataille contre le cancer

D'après le reportage de Jean Arel

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !