•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’effort d'une élue de Sept-Îles contre la COVID-19

Charlotte Audet reçoit les citoyens de Sept-Îles dans une clinique de vaccination.

Charlotte Audet, retraitée du réseau de la santé et élue municipale de Sept-Îles, est de retour sur le terrain, à la clinique de vaccination du Carrefour La Baie.

Photo : Radio-Canada / Djavan Habel-Thurton

Perrine Bullant

Charlotte Audet, retraitée du réseau de la santé, devenue élue municipale de Sept-Îles, est de retour sur le terrain depuis bientôt deux ans pour combattre la pandémie.

Retraitée depuis 2015, l'infirmière de formation a mené une carrière dans le réseau de la santé, notamment à titre de gestionnaire. Pas une seconde, elle n'a hésité à répondre à l'appel du gouvernement québécois.

« Quand j'ai vu cet appel-là, je me suis dit, "non, je ne peux pas rester chez nous, assise sur mon divan, alors que les gens ont effectivement besoin de mes services!" »

— Une citation de  Charlotte Audet, retraitée de la santé, élue municipale et bénévole au centre de vaccination.

Au Carrefour La Baie de Sept-Îles, elle accueille chaque jour plusieurs centaines de personnes qui viennent se faire vacciner. Avant l'injection, Charlotte Audet est chargée d'évaluer le cas de chaque patient.

Accompagner les plus réticents

Pour la vaste majorité, il s'agit d'une troisième dose de vaccin contre la COVID-19. Mais quotidiennement, viennent aussi quelques personnes qui souhaitent recevoir leur premier vaccin. Charlotte Audet a l'habitude de renseigner et de rassurer les personnes qui se montrent plus hésitantes face à la vaccination.

Une infirmière administre une dose de vaccin à un homme.

Charlotte Audet accueille chaque jour plusieurs centaines de personnes qui viennent se faire vacciner pour une première comme une troisième dose.

Photo : Radio-Canada / Djavan Habel-Thurton

Un homme m'a parlé de sa conjointe, qui avait beaucoup de problèmes de santé, et c'était quelque chose qui l'inquiétait énormément, la vaccination, donne-t-elle en exemple. Au final, la retraitée a reçu le couple pour répondre à leurs préoccupations. Je trouve ça merveilleux, parce qu'on a vacciné deux personnes! Je pense qu'il faut avoir une approche d'ouverture, assure-t-elle.

Une retraitée à la double casquette

Charlotte Audet profite aussi de sa tribune d'élue municipale pour encourager la vaccination. Elle tient à rappeler que les personnes qui se présentent pour une première dose seront reçues à la clinique sans jugement.

Il y a beaucoup de jugements qui sont faits pour les gens qui n'ont pas encore décidé d'avoir la vaccination, il peut y avoir plusieurs raisons, alors c'est important pour les gens qui ne l'ont pas eue de les prendre où ils sont et cheminer avec eux, recommande la conseillère septilienne .

Consciente que ses services pourraient encore être requis encore un certain temps, la retraitée tente de ménager ses efforts pour avoir la force de continuer à combattre la pandémie et d'accomplir son rôle d'élue simultanément.

Il y a aussi mon rôle de conseillère municipale, et des fois, je me sens un peu tiraillée, admet-elle. Mais je pense que c'est important d'être ici, je rencontre souvent aussi des citoyens, et je trouve que c'est intéressant, les interactions qu'on peut avoir ensemble, conclut-elle.

Plusieurs conseillers municipaux, tout comme le maire de Sept-Îles Steeve Beaupré, ont uni leur voix pour encourager la population à choisir la vaccination, lors du dernier conseil municipal, lundi dernier.

En date du 10 janvier, 87,1 % des personnes de 12 ans et plus étaient adéquatement vaccinées sur la Côte-Nord.

Avec les informations de Djavan Habel-Thurton

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !