•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Opération de recherche sur les monts Valin : un des motoneigistes raconte

Un motoneigiste.

Les six motoneigistes ont manqué à l'appel pendant plusieurs heures samedi.

Photo : Radio-Canada

Un groupe de six motoneigistes a causé l’émoi samedi soir sur les monts Valin. Les conducteurs expérimentés devaient partir pour quelques heures seulement, mais n’étaient toujours pas de retour en soirée.

Leur absence a entraîné une opération de recherche et ils ont finalement été localisés sains et saufs aux environs de 22 h 30. Touché par l’élan de solidarité qu’a entraîné leur disparition , l’un d’eux a livré un témoignage sur sa page Facebook.

Charles Gagné a expliqué que ses amis et lui avaient établi un trajet en boucle hors des pistes balisées, mais qu'ils ont rencontré divers obstacles qui les ont retardés. Nous avons pelleté, scié, tiré et poussé ensemble pour franchir les sections les plus techniques , explique-t-il dans son message.

Le motoneigiste précise que le groupe n’a jamais été en danger, malgré le froid polaire. Il fait valoir que le scénario aurait été différent en cas d’engelure ou de blessure, qu’un plan d’urgence aurait rapidement été mis en place.

M. Gagné mentionne qu'il tire trois principales leçons de l’incident. D’abord, il rappelle l’importance de partir avec l’équipement nécessaire pour s’en sortir en cas de pépin, même si l’itinéraire choisi semble réaliste.

Ensuite, selon lui, il faut toujours indiquer à un proche l’endroit où on prévoit se rendre lors d’une randonnée de motoneige, particulièrement si on s’aventure hors des sentiers.

Finalement, Charles Gagné reconnaît qu’un dispositif de communication satellite aurait pu permettre aux motoneigistes d’avertir leurs proches qu’ils n’étaient pas en danger.

Il termine sa note en remerciant chaleureusement les gens qui se sont inquiétés pour eux et qui ont tout mis en œuvre pour les retracer.

M. Gagné n'a pas souhaité accorder d'entrevue à Radio-Canada.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !