•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Quatre autres personnes succombent à la COVID au Nouveau-Brunswick

Le nombre record d’hospitalisations liées à cette maladie a augmenté au cours de la fin de semaine.

Plan rapproché d'un sac et des équipements auxquels un patient est branché dans un hôpital.

Traitement à base d'anticorps monoclonaux administré à un patient atteint de COVID-19 à Augusta, aux États-Unis, le 15 janvier 2022.

Photo : Reuters / Hannah Beier

Radio-Canada

Le ministère de la Santé au Nouveau-Brunswick a signalé dimanche le décès de quatre autres personnes, mortes des suites de la COVID-19.

Une personne dans la cinquantaine de la région de Saint-Jean, des sexagénaires des régions de Bathurst et d’Edmundston, et une personne septuagénaire de la zone sanitaire de Bathurst / Péninsule acadienne ont succombé à la maladie au cours des dernières heures.

Au cours de cette pandémie, le virus a maintenant fait 187 morts au Nouveau-Brunswick.

Le nombre record d’hospitalisations liées à la COVID a augmenté une fois de plus en fin de semaine. Il y a dimanche 115 personnes hospitalisées en raison de la COVID-19, ce qui est 12 de plus que vendredi dernier.

De ce total, 14 sont aux soins intensifs et quatre sous ventilateur.

Le ministère de la Santé précise que 60 patients sur 113 ont été admis à l'hôpital pour d’autres raisons que la COVID-19.

Vingt-trois de ces 115 patients ont moins de 60 ans et un seul a moins de 19 ans.

Plus de 2000 nouveaux résultats positifs

En fin de semaine, les autorités médicales du Nouveau-Brunswick ont annoncé 789 nouveaux cas de COVID-19 confirmés par un test PCR en laboratoire : 409 dans leur mise à jour de samedi et 380 dans celle de dimanche.

Elles ont aussi signalé 1259 nouveaux résultats positifs à des tests rapides de dépistage — 644 samedi et 615 dimanche.

Le gouvernement néo-brunswickois estime qu’il y a 5265 cas actifs de COVID.

Phase 3 : confinement et restrictions au Nouveau-Brunswick

Un confinement de deux semaines est imposé au Nouveau-Brunswick depuis vendredi soir dernier.

Toute la province est à la phase 3 de son plan de lutte à la pandémie.

Cela implique des restrictions que le premier ministre néo-brunswickois Blaine Higgs affirme justifiées par l’augmentation des hospitalisations. Il les dit nécessaires pour atténuer les répercussions sur [le] système de soins de santé.

La phase 3 est la plus restrictive et prévoit les mesures suivantes :

  • Bulle d’un seul ménage (la bulle peut être élargie pour inclure des proches aidants ou une personne qui a besoin de soutien, ou pour s’occuper des enfants d’un autre ménage; en cas de garde partagée, les enfants font partie des deux ménages, et cette bulle élargie doit rester la même tout au long de la phase 3);

  • Rassemblements publics et privés interdits;

  • Fermeture des salles à manger des restaurants;

  • Fermeture des salles de sport, des spas et des salons;

  • Fermeture des centres de divertissement (comme les cinémas);

  • Services religieux permis en plein air ou de façon virtuelle seulement;

  • Interdiction de pratiquer des activités, des sports et des loisirs organisés;

  • L’école se poursuit de façon virtuelle;

  • Le masque demeure obligatoire en tout temps dans les lieux publics intérieurs et dans les lieux publics extérieurs lorsque la distanciation physique ne peut être maintenue.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.