•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Îles-de-la-Madeleine toujours dans la tempête

Une maison à peine visible dans la poudrerie.

Dimanche midi, encore 181 clients d'Hydro-Québec étaient privés d'électricité (archives).

Photo : Gracieuseté : Susan Rutledge

Perrine Bullant

Après le passage samedi d'une importante tempête aux Îles-de-la-Madeleine, les équipes d'Hydro-Québec continuent de travailler pour rétablir l'électricité dans les foyers des Madelinots.

Dimanche midi, moins de 200 clients d'Hydro-Québec sont encore privés d'électricité, comptabilise Andréanne Jean, conseillère relation avec le milieu. Elle mentionne que toutes les pannes sont justifiées par les conditions météorologiques.

L'accessibilité est difficile, les conditions s'améliorent, mais ne sont pas belles, c'est plus compliqué pour nos travailleurs qui doivent monter rétablir tout ça, précise la conseillère.

Au plus fort de la tempête, samedi, 2000 Madelinots ont été privés d'électricité en même temps.

En prévision de la tempête, Hydro-Québec a dépêché une équipe de monteurs supplémentaire. Huit employés travaillent sur le terrain pour rétablir le réseau le plus rapidement possible.

Ils espèrent que la majorité des Madelinots auront retrouvé l'électricité en fin d'après-midi. Il est possible toutefois que certains clients du réseau ne soient raccordés qu'en début de semaine.

Maintien de l'avis de poudrerie élevé

Les conditions météorologiques devraient s'améliorer dimanche après-midi. Pour l'instant, l'accumulation de neige et les fortes rafales de vent contraignent Transport Québec à maintenir le réseau routier fermé.

Depuis samedi, la route 199 qui sillonne l'archipel est fermée à la circulation à cause de l'accumulation de 20 à 30 centimètres de neige.

Dimanche après-midi, Environnement Canada prévoit des précipitations d'environ 5 centimètres de neige . Or, des rafales de vent en provenance de l'ouest pourraient atteindre 50 km/h, ce qui pourrait altérer la visibilité sur la route.

Le service de traverse entre l'île d'Entrée et l'archipel est également interrompu depuis samedi. La Société des traversiers du Québec n'a pas précisé quand le service pourra reprendre.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !