•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : le Québec compte 21 nouveaux décès et 105 hospitalisations supplémentaires

Une travailleuse de la santé dans un hôpital à Montréal.

Au total, 3300 personnes sont hospitalisées dans la province en raison de la COVID-19.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Radio-Canada

Québec enregistre dimanche 105 hospitalisations de plus attribuables à la COVID-19, ce qui porte le total de patients traités pour la maladie à 3300 à l'échelle de la province.

Parmi les personnes hospitalisées, 282 se trouvent aux soins intensifs, soit 7 de plus que la veille. Les services hospitaliers ont enregistré 392 nouvelles admissions et 302 sorties au cours des 24 dernières heures.

Le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec (MSSS) rapporte 21 morts de plus, ce qui porte le bilan total à 12 310 victimes de la COVID-19.

Le nombre de nouveaux cas de COVID-19 déclarés par tests PCR s'établit quant à lui à 5946. Le Québec compte désormais 795 753 infections déclarées depuis le début de la pandémie.

La santé publique note que la moyenne de nouveaux cas des sept derniers jours s'élève à 8066, une baisse de 8,2 % au cours des 24 dernières heures.

Rappelons que le nombre de cas répertorié n'est pas représentatif de la situation, puisque l'accès aux centres de dépistage est restreint aux clientèles prioritaires.

Le taux de positivité demeure élevé dans la province, à 13,1 %, indique le MSSS qui rapporte 39 806 analyses effectuées.

Les autorités font également état de 1590 éclosions actives.

Évolution de la COVID-19

Vaccination

Le Québec continue de miser sur l'administration d'une troisième dose de vaccin pour contrer le variant Omicron. Présentement, 32 % de la population de 5 ans et plus a reçu sa troisième dose.

Dimanche, Québec signalait que 90 % de la population admissible a reçu une première dose de vaccin contre 82 % qui en ont reçu deux.

Par ailleurs, le vaccin qui doit cibler plus spécifiquement le variant Omicron ne sera probablement pas prêt à temps pour endiguer l'actuelle vague, estime la conseillère médicale principale de Santé Canada.

Ce qu'il faut vraiment, ce sont des vaccins qui peuvent éventuellement arrêter plus d'un variant à la fois, y compris ceux à venir, explique la Dre Supriya Sharma dans une entrevue à La Presse canadienne.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !