•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une « ambiance toxique » dénoncée au sein de la ligue de baseball senior Puribec

Les joueurs de la ligue de baseball sénior Puribec du Bas St-Laurent

La ligue de baseball senior Puribec du Bas-Saint-Laurent devrait reprendre la compétition dans le courant du mois de mai (archives).

Photo : Facebook

Radio-Canada

Après le départ des membres du conseil d'administration du club de La Pocatière, c'est au tour de l'équipe Bérubé GM de Trois-Pistoles d'abandonner la gestion de leur organisation. Pour justifier leur décision, les deux équipes soulèvent un conflit avec la direction de la ligue de baseball senior du Bas-Saint-Laurent.

Par la voix de son président Patrice St-Jean, l'équipe de Trois-Pistoles annonce ne plus vouloir poursuivre au sein de la ligue du Bas-Saint-Laurent, en raison de conflits avec le président de l'organisation, Denis Bérubé.

Le club des Basques estime n'avoir plus plus aucun intérêt à continuer dans une ambiance toxique. Ses membres déplorent le manque de respect de la direction de la ligue et soutiennent que l'équipe de Trois-Pistoles a été injustement traitée dans plusieurs dossiers, dont celui du joueur inadmissible en série éliminatoire, ce qui a peut-être coûté une participation à la finale.

Les dirigeants vont commenter leur décision lors d'un prochain point de presse et ils évaluent auprès d'une firme d’avocats la possibilité d’un recours contre le président et la Ligue Puribec pour la perte de revenus.

Autre mésentente sur le recrutement des joueurs

Quelques jours plus tôt, les membres du conseil d'administration du club Les Escaladeurs de La Pocatière ont également annoncé leur retrait de la ligue. Au cœur de la mésentente, le recrutement des joueurs hors territoire.

Chaque année, la ligue propose une entente entre les équipes qui prévoit, entre autres, le recrutement de joueurs dits importés. Ces derniers sont invités à intégrer la ligue pour aider à la compétitivité de certaines formations, jugées plus faibles.

Même si le président des Escaladeurs, Éric Miville, reconnaît que certaines équipes ont besoin d'un coup de main, l'accentuation du phénomène dérange au sein du groupe de bénévoles de La Pocatière.

Nous, on privilégie plus le baseball local, défend Éric Miville. Le bénévole a choisi de tirer sa révérence après 22 ans d'implication à titre de joueur et responsable au sein de l'équipe senior.

Plus tu renforces la ligue, moins tes joueurs locaux sont disponibles pour jouer parce que la ligue est rendue trop forte, donc on n'était plus prêts à travailler dans une ligue avec autant de joueurs importés, explique-t-il.

Un système qui semblait pourtant fonctionner

Depuis plusieurs années, des ajustements avaient été apportés au sein de la ligue senior Puribec.

Même s'il s'agit essentiellement d'un circuit pour des joueurs locaux, l'arrivée de plusieurs joueurs de l'extérieur avait permis à des concessions de connaître de meilleures saisons.

On essaie toujours de niveler vers le haut, ce qu'on essaie de faire dans la ligue, c'est d'aider les équipes les plus faibles pour avoir une parité dans la ligue, justifie le président de la ligue, Denis Bérubé.

Denis Bérubé en conférence de presse.

D'après Denis Bérubé, l'intégration de joueurs extérieurs permet d'égaliser le niveau de la ligue (archives).

Photo : Radio-Canada / René Levesque

Selon lui, ce modèle fonctionnait et offrait une chance à chaque équipe d'être victorieuse.

Les quatre dernières années, ce sont quatre équipes différentes qui ont gagné les séries éliminatoires, donc il y a sûrement une partie de ça qui fonctionne, pense le président de la ligue.

Un coup de massue pour la ligue du Bas-Saint-Laurent

S'il y en a d'autres qui veulent prendre le relais à La Pocatière, on ne sera pas contre, c'est sûr, lance Éric Miville. Le président à la tête du conseil d'administratif affirme que l'organisation est en santé et en bonne situation financière.

Denis Bérubé souligne la bonne décision des membres de La Pocatière qui n'ont pas attendu à la dernière minute pour annoncer leurs couleurs. Si ce n'est pas leur philosophie, ils ont eu la décence de nous aviser au mois de janvier, s'ils ne veulent pas embarquer dans un système de ligue comme il est actuellement, salue le président à la tête de la ligue régionale.

À Trois-Pistoles aussi, les membres du conseil d’administration invitent à leur tour toute personne désirant s’impliquer dans l’organisation à se manifester pour prendre la relève.

La première rencontre de planification doit avoir lieu au courant du mois de février, pour organiser la prochaine saison de baseball senior qui commence généralement à la mi-mai.

Le circuit de baseball senior est le plus vieux au Québec. Il compte huit villes membres dont font partie Montmagny, La Pocatière, Rivière-du-Loup, Trois-Pistoles, Cabano, Rimouski et deux clubs au Nouveau-Brunswick, Grand-Sault et Edmundston.

Avec les informations de René Levesque

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !