•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : 68 hospitalisations en Nouvelle-Écosse

Déplacement d'un patient à l'hôpital

Il y a 240 patients atteints de COVID-19 dans les hôpitaux en Nouvelle-Écosse, mais 68 sont hospitalisés précisément à cause de cette maladie.

Photo : CBC

Radio-Canada

Les autorités sanitaires de la Nouvelle-Écosse indiquent dimanche que 68 personnes sont hospitalisées dans la province à cause de la COVID-19.

C’est 10 patients de plus que samedi.

Dix de ces 68 patients sont aux soins intensifs.

La province ne précise pas en fin de semaine quel pourcentage de ces personnes est vacciné contre la COVID, mais au cours de la semaine précédente, de 25 % à 30 % de ce groupe de patients n’étaient pas vaccinés, alors que les personnes non vaccinées représentent moins de 10 % du public en Nouvelle-Écosse.

Le ministère provincial de la Santé précise qu’il y a aussi dimanche 172 autres patients des hôpitaux — 9 de plus que la journée précédente — qui sont atteints de COVID-19 :

  • 112 ont contracté la maladie durant leur hospitalisation pour un autre problème de santé, soit 4 de plus que samedi;
  • 60 patients — 9 de plus que samedi — ont reçu un résultat positif à un test de dépistage de COVID lorsqu’ils sont arrivés à l’hôpital pour une autre raison.

1323 nouveaux cas

En fin de semaine, le gouvernement de la Nouvelle-Écosse a signalé 1323 nouveaux cas de COVID-19 confirmés en laboratoire : 627 dans sa mise à jour de samedi et 696 dans celle de dimanche.

En date du 14 janvier, 83,1 % de la population admissible est pleinement vaccinée contre la COVID-19, et 90,4 % a reçu au moins une première dose.

Résultats des tests PCR

Des changements sont apportés par la province pour la procédure de suivi des personnes dont le test PCR est positif.

Les personnes déclarées positives à la suite du test de dépistage seront avisées par les autorités sanitaires, mais la province n’effectuera plus de suivi.

Une technicienne en tenue de protection effectue un test en laboratoire.

Une technicienne de laboratoire montre l'une des étapes suivies lorsqu'un échantillon est testé pour la COVID-19.

Photo : La Presse canadienne / DARRYL DYCK

Ce changement est dû à la recrudescence des infections liées au variant Omicron.

Le ministère de la Santé de la Nouvelle-Écosse souhaite par conséquent se concentrer sur les établissements de soins de longue durée, les maisons de retraite, les installations de vie assistée et les refuges.

De plus, les Néo-Écossais doivent maintenant remplir un formulaire en ligne avant de pouvoir effectuer un rendez-vous pour un test PCR.

Ce formulaire sert à recueillir des informations pour identifier les personnes admissibles à des médicaments et à des traitements visant à réduire le risque de maladie grave et d’hospitalisation.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.