•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Une personne porte une tuque, un foulard et un manteau.

Il faut bien se couvrir si on veut sortir, recommande la Dre Christiane Laberge.

Photo : Radio-Canada / Jean-Claude Taliana

Radio-Canada

Un froid polaire s’est abattu sur le Québec samedi. À Montréal, le mercure est tombé à -24 degrés Celsius en matinée, avec un facteur éolien de -37.

En fait, plusieurs régions du Québec sont sous l'effet d'un avertissement de froid extrême ce week-end.

Si le froid a fait fuir bien des habitués du mont Royal, il a été accueilli avec plaisir par des pêcheurs sur glace sur le fleuve Saint-Laurent. Je suis bien équipé, j'ai une tente, j'ai un chauffage en dedans, je suis pratiquement mieux qu'à la maison, exulte un pêcheur interrogé par Radio-Canada.

Une dizaine de personnes regroupées dehors.

Certains Montréalais ont bravé le froid malgré les conditions extrêmes.

Photo : Radio-Canada / Jean-Claude Taliana

Profiter de l'air frais, voire très froid, n'est pas une chose impossible, mais il s'agit de bien se préparer.

En entrevue à RDI, la Dre Christiane Laberge, médecin de famille, a souligné l'importance d'être accompagné quand on sort dans des températures glaciales. Rien de mieux qu'un compagnon ou une compagne pour remarquer que nos joues ou nos oreilles rougissent puis commencent à blanchir. Ils sont témoins de l'évolution des points d'engelure – idéalement avant que notre peau devienne blanche – si on ne s'est pas bien couvert, explique-t-elle.

On doit aussi s'habiller chaudement pour éviter les engelures : de bonnes mitaines, une tuque ou un chapeau chaud (ne sous-estimez pas l'apport d'un bon capuchon!) ainsi qu'un foulard devant le visage, qui nous aidera à minimiser le choc thermique sur la respiration (c'est-à-dire une sensation d'étouffement quand on respire).

Sortir, mais pas à n'importe quel prix

Toute séance de sport extérieur n'est pas nécessairement une bonne idée. On peut profiter des journées très froides pour expérimenter d'autres activités à l'intérieur.

« Ce n'est pas une bonne idée pour les gens qui ont des problèmes cardiaques d'aller faire du sport dehors. »

— Une citation de  La Dre Christiane Laberge

Bien que froides, ces températures sont dans les normales de saison, selon Environnement Canada. Lundi, le froid fera place à de la neige abondante : une tempête pourrait s'abattre sur plusieurs régions de la province, dont Montréal, et laisser dans son sillage entre 15 et 30 centimètres de neige.

Des personnes marchent dehors l'hiver.

Il faut idéalement être accompagné si on veut sortir, recommande la Dre Christiane Laberge.

Photo : Radio-Canada / Jean-Claude Taliana

Avec les informations de Marie-Josée Paquette-Comeau

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !