•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des parents de London s’organisent pour acheter des appareils de filtration d’air

Un système de filtration d'air près du mur d'une classe.

Des parents de London organisent une campagne de financement afin d'installer des systèmes de filtration HEPA dans les écoles de la région.

Photo : CBC / Robert Short

Radio-Canada

Des parents de London, en Ontario, s'unissent pour recueillir des fonds afin de fournir des purificateurs d’air à filtre HEPA aux écoles de la région. L’objectif est de mieux protéger les enfants et les enseignants contre la COVID-19.

Selon le ministre de l’Éducation, Stephen Lecce, la province adopte actuellement des mesures de protection rigoureuses pour le retour en classe le 17 janvier, entre autres des tests antigéniques, des masques de meilleure qualité et près de 3000 filtres à air qui seront installés dans les écoles de l’Ontario.

Le conseil scolaire du district Thames Valley (TVDSB), dans le Sud-Ouest de la province, a distribué 1413 appareils de filtration dans les espaces communs, les classes de maternelle et les salles de classe d'élèves ayant des besoins de santé spéciaux.

Le conseil a souligné qu'il recevra 89 appareils supplémentaires qui installés de façon prioritaire dans les classes où il y a des exemptions de port du masque.

Des parents insatisfaits

Un groupe de parents estime que l'engagement du ministère est insuffisant. Il organise une campagne de financement dont le but ultime est d'équiper 4025 salles de classe de la région d'appareils de filtration à haute efficacité pour les particules de l'air (HEPA).

Selon Lindsay Fitzgeorge, mère de famille et coordonnatrice de la promotion de la santé au Collège Fanshawe, la province ne met pas assez d'efforts.

Seulement 25 % des salles de classe du conseil scolaire ont des purificateurs d'air, nous avons donc pris les choses, en main, car il faut agir maintenant, explique-t-elle.

L’initiative a permis d'amasser jusqu'ici 3300 $. Cependant, selon les responsables du conseil scolaire, le coût et l’entretien d’un seul appareil s'élèvent à plus de 1000 $.

Il a été démontré que la qualité de l'air joue un rôle dans la transmission du virus; il faut donc avoir de l'air pur dans les salles de classe, ajoute Mme Fitzgeorge.

Aucune preuve directe, selon Santé Canada

Certaines provinces, comme le Québec et l’Alberta, ne mettent pas en œuvre cette solution. Selon un conseiller en santé publique du Québec, les filtres à air ne sont pas une solution miracle.

Santé Canada souligne que des particules aériennes peuvent être capturées par les purificateurs d'air HEPA, mais que ces appareils ne peuvent pas remplacer la distanciation sociale, une ventilation adéquate ou l’hygiène personnelle.

Les parents de la région de London soulignent qu’au-delà des mesures de protection adoptées par la province, il faudrait tout de même installer des appareils de filtration comme solution supplémentaire.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !