•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Six cougars ont été aperçus au Manitoba en 2021

Un cougar sur une photo en noir et blanc.

Une photo d'un cougar prise par Parcs Canada dans le parc du Mont Riding, au Manitoba, en juin 2019.

Photo : Parcs Canada

Radio-Canada

L'augmentation du nombre de signalements de cougars au Manitoba se confirme, alors qu’il y a eu six signalements attestés pour l’année 2021.

Et alors que les cougars, disparus de la province au cours des 100 dernières années, amorcent leur retour, le zoologiste de Conservation Manitoba, William Watkins, rappelle qu’il est important d’apprendre à coexister avec ces grands félins.

Pendant une très longue période, il n'y a pas eu de cougars au Manitoba. Mais il semble que les populations de cougars à l’ouest et au sud sont en augmentation et se dispersent. Les animaux se rendent maintenant au Manitoba, a-t-il expliqué dans une entrevue à CBC.

En 2020, un cougar qui portait une étiquette a été trouvé mort au parc provincial Duck Mountain. Son étiquette a permis aux scientifiques de retracer le chemin parcouru par le cougar, qui provenait de Cypress Hills en Alberta.

Un cougar dans la nuit sur une photo en noir et blanc.

Ce cougar photographié au Mont-Riding en 2017 a été retrouvé mort. Il s'était déplacé de l'Alberta vers l'ouest du Manitoba.

Photo : Parcs Canada

Le cougar né en Alberta en 2010 a été capté quatre fois entre 2016 et 2018 par des caméras de sentier installées dans le parc national du Mont-Riding.

C’est un cas unique, précise cependant le zoologiste, et il est rare que des scientifiques de ces régions obtiennent cette quantité d’information.

L’année 2020 a été une année record pour le nombre de signalements de cougars : 39 signalements ont été effectués et 8 ont été confirmés.

William Watkins ne sait pas précisément d'où proviennent tous ces grands félins qui ont été vus au Manitoba.

Ce qu’on a vu dans le passé, quand nous avons fait des analyses d’ADN, c’est que les animaux vus dans le nord du Mont-Riding semblaient provenir de l’ouest tandis que ceux qui ont été aperçus dans le sud du Mont-Riding semblaient provenir du sud, du Dakota du Nord et du Dakota du Sud, dit-il.

Les cougars sont les deuxièmes plus grands félins de l’Amérique du Nord. Ils peuvent faire trois mètres de long, du museau à la queue, et leur hauteur mesurée à l’épaule est d’environ un mètre, indique William Watkins.

Ils se nourrissent surtout de cerfs, mais ne dédaignent pas les wapitis ou de plus petites proies telles que les castors et les porcs-épics, si leur chasse au cerf est infructueuse.

Les cougars sont des animaux qui évitent l’être humain. Il est donc très rare d’en apercevoir et quand c’est le cas, ce sera très rapide.

Dans 99,9 % des cas, les observations qui nous sont rapportées ressemblent à ceci : le cougar voit la personne et disparaît dans les buissons. La plupart des signalements durent à peine une seconde, relate William Watkins.

En cas de rencontre, le zoologiste conseille de s’éloigner lentement et de se réfugier dans une maison ou une voiture.

Si le cougar semble vouloir approcher, faites-vous le plus grand possible, lancez des roches, des bâtons dans sa direction, tout en vous éloignant et en vous dirigeant vers un endroit sûr, ajoute-t-il.

Il ne faut pas courir, dit-il, parce que les cougars sont des chasseurs en embuscade.

Gardez l’animal à l'œil. Ils ont tendance à ne pas attaquer quand ils savent qu’ils sont observés.

Cela dit, William Watkins rappelle qu’aucun cougar n’a jamais attaqué d’être humain au Manitoba, et que cela ne devrait pas changer si les humains font preuve de sens commun autour de ces grandes bêtes sauvages. Nous devons simplement coexister, conclut-il.

Avec des informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !