•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pas de retour au jeu avant le 1er février pour les Foreurs et les Huskies

Des partisans assistent à un match de hockey

La direction du circuit Courteau explique sa décision par le fait qu'il n'y a aucun horizon clair sur le relâchement des restrictions de COVID-19.

Photo : Radio-Canada / Marc-André Landry

Les activités ne reprendront pas avant le 1er février dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ).

Les Foreurs de Val-d’Or et les Huskies de Rouyn-Noranda ont confirmé la nouvelle à leurs amateurs, vendredi.

Un retour au jeu avait été anticipé pour la semaine du 17 janvier, mais les mesures sanitaires qui demeurent en place au Québec ont forcé la ligue à prendre cette décision.

Pour Dany Marchand, président des Foreurs, ce report est nécessaire afin de permettre un retour à l’action avec des partisans dans les estrades.

On ne voulait pas le retour à des bulles comme l’an dernier, lance-t-il. Oui, on veut jouer le plus tôt possible dans des conditions acceptables et sécuritaires pour le public. Mais il nous faut des gens dans les estrades pour générer des revenus et pouvoir poursuivre le reste de notre saison. Les récents allégements annoncés, comme la levée du couvre-feu, nous rassurent dans un certain sens. On espère qu’on s’en va dans la bonne direction. 

Dany Marchand, le président des Foreurs de Val-d'Or

Dany Marchand, le président des Foreurs de Val-d'Or

Photo : Radio-Canada / Émélie Rivard-Boudreau

Les activités de la Ligue sont sur pause depuis la période des Fêtes. Malgré la grande quantité de matchs annulés jusqu’ici, la volonté de la LHJMQ est de compléter sa saison avec un calendrier complet en condensant ses activités après le retour au jeu.

Selon Dany Marchand, les organisations sont aussi prêtes à adapter leurs opérations s’il le faut, notamment en réduisant la capacité des arénas.

Dans notre cas, si on réduisait à 50% de la capacité, ça serait déjà très bon, compte tenu des foules qu’on attire depuis le début de la saison. On a une bonne collaboration entre toutes les équipes et on veut revenir avec des conditions acceptables au niveau financier, mais aussi pour nos joueurs, notre personnel et nos partisans, conclut-il.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !