•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Poutine projette la construction d’une liaison ferroviaire vers l’Arctique

Vladimir Poutine, les mains en l'air, assis à une table, derrière des micros.

Poutine a fait de la région arctique, une priorité stratégique pour renforcer son hégémonie dans la région.

Photo : La Presse canadienne / AP/Alexander Zemlianichenko

Agence France-Presse

Le président russe Vladimir Poutine a chargé son gouvernement de soumettre des propositions en vue de la construction d'une liaison ferroviaire vers la côte de la mer de Barents, au nord-ouest du pays, alors que Moscou s'efforce de développer l'Arctique.

Poutine a fait de la région arctique, au nord de la Russie, une priorité stratégique, et ordonné des investissements massifs dans l'infrastructure militaire et l'extraction minière.

Le président russe a demandé au premier ministre Mikhaïl Michoustine de soumettre des propositions pour la création d'une liaison ferroviaire vers la mer de Barents, a déclaré le Kremlin. La date limite pour présenter les propositions est fixée au 10 mai.

Le point d'arrivée de la voie ferrée devrait être la base d'Indiga, dans la région arctique de Nenets, où la Russie espère commencer à construire dans les prochaines années un port ouvert toute l'année.

En 2018, la Finlande et la Norvège ont déclaré qu'elles étudieraient conjointement la construction d'une liaison ferroviaire arctique entre le nord de la Finlande et la côte de la mer de Barents.

Le développement de la route maritime du Nord est étroitement lié à la poussée de la Russie dans l'Arctique et Moscou a investi pour cela des sommes importantes dans une flotte de brise-glace et de pétroliers.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !