•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Conseils pour faciliter le démarrage d’une voiture par grand froid

Un fil électrique va jusqu'au capot d'une voiture stationnée dans une rue enneigée.

Une voiture branchée.

Photo : Radio-Canada / Jordan Mesiatowsky

Béatrice Rooney

Avec les températures glaciales qui touchent la région, démarrer son auto peut s'avérer plus compliqué qu'à l'habitude. Voici quelques conseils pour vous aider à mettre votre voiture en marche plus facilement.

Le directeur de la Station Robert Gasse, Frédéric Gasse, recommande à tous ceux qui ont un chauffe-moteur de s’en servir. Il est recommandé de brancher sa voiture au moins trois heures avant de la mettre en marche. Ceci aide grandement à démarrer son véhicule lorsque les températures sont plus basses.

De plus, les chargeurs intelligents peuvent eux aussi donner un bon coup de main au moment du démarrage en gardant la batterie de l’automobile bien chargée. Le chargeur est un petit appareil qui s'installe sur la batterie et qui y reste en permanence. Il chargera cette dernière de façon automatique. Le chargeur intelligent s'arrête dès que la batterie est pleine.

D’après le garagiste, l’une des plus importantes recommandations est d’éviter d’utiliser son démarreur à distance pour mettre en marche sa voiture.

Je sais qu’on aime bien les utiliser pour partir la voiture quand il fait froid, mais en fait on augmente les chances de noyer son auto.

Le Garage Robert Gasse

Le Garage Robert Gasse

Photo : Radio-Canada

Il est aussi conseillé de tenir son niveau d’essence élevé afin d’empêcher une accumulation d’humidité dans le réservoir. Il en va de même pour les voitures électriques. D’après CAA-Québec, à -30­ degrés Celsius, la batterie ne dispose que de 25 % de sa capacité d’énergie pour permettre le démarrage.

Une fois la voiture en marche, Frédéric Gasse rappelle qu’il est important de ne pas partir tout de suite. Vaut mieux attendre un bon trois à cinq minutes et laisser le moteur tourner pour que l’huile ait le temps de monter , précise-t-il.

Parlant d’huile, M. Gasse tient à mentionner qu’une huile bien entretenue est primordiale pour le bon fonctionnement du véhicule. Il suggère de faire un changement d’huile avant la période hivernale et de choisir une huile synthétique.

Quand faire appel à l’aide?

Vous avez essayé toutes ces méthodes et votre voiture ne décolle toujours pas?

Par voie de communiqué, CAA-Québec indique que quatre tentatives de démarrage sur une période de huit à dix secondes sont généralement la règle. Ces tentatives doivent être séparées par un minimum de trente secondes.

Sinon, il vaut mieux recourir au dépannage.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !