•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jeux olympiques 2022 : le gérant d’équipement du Drakkar troquera Baie-Comeau pour Pékin

Brian St-Louis devant des bâtons de hockey.

Brian St-Louis accompagnera Équipe Canada aux Jeux olympiques de Pékin à titre de gérant de l’équipement.

Photo : Radio-Canada / Camille Lacroix

Alice Proulx

Brian St-Louis participera aux Jeux olympiques en tant que gérant d'équipement d'Équipe Canada.

Cela fait 36 ans que Brian St-Louis œuvre dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ), dont 25 ans avec le Drakkar de Baie-Comeau.

« Au début, je m’étais dit que j’allais rester trois ans, mais finalement, ça fait 25 ans, et je suis prêt pour un autre 25 ans! »

— Une citation de  Brian St-Louis, gérant de l'équipement du Drakkar
Brian St-Louis est en train de travailler dans son atelier.

Brian St-Louis a entamé sa carrière en 1986 avec l’équipe des Olympiques de Hull. En 1997, après la Coupe Memorial à Gatineau, il a obtenu son poste actuel à Baie-Comeau.

Photo : Radio-Canada / Camille Lacroix

Le travail de gérant de l'équipement ne se limite pas à l'organisation du vestiaire des joueurs : il faut aussi s'occuper d'une foule de petits détails.

C’est de la logistique. Notre premier mandat est de faire en sorte que les joueurs ont juste à se concentrer à jouer au hockey. Ils n’ont pas besoin de s’inquiéter qu’ils ont des bâtons en inventaire, que leurs patins sont aiguisés, que leur équipement est en bon état et qu’il n’y a rien à réparer, explique Brian St-Louis.

Ce n'est qu'un peu après Noël que le poste de gérant de l'équipement aux Jeux olympiques lui a été proposé.

J’ai accepté tout de suite. Je suis vraiment heureux et très excité de ce qui s'en vient pour moi, lance-t-il.

M. St-Louis se réjouit également de pouvoir venir en aide aux meilleurs athlètes du Canada.

« D'un point de vue carrière, c’est le summum. À part gagner une coupe Stanley, je pense que participer avec l’équipe nationale aux Olympiques sur la plus grande scène sportive au monde, on ne peut pas demander plus au niveau professionnel. »

— Une citation de  Brian St-Louis, gérant de l'équipement du Drakkar
Brian St-Louis avec deux joueurs du Drakkar lors d'un entraînement samedi matin à Baie-Comeau.

Durant son absence, Claude Thibault remplira les fonctions de Brian St-Louis auprès des joueurs.

Photo : Radio-Canada / Camille Lacroix

C’est le même travail qu’on fait, mais à un autre niveau, sur une plus grande scène. C’est l’équipe nationale, les joueurs, c’est des pros. Ce n’est pas des gars d’âge junior, donc on doit avoir une approche différente avec eux parce que c’est des hommes entre 20 et 30 ans, soutient-il.

Les Jeux olympiques débutent le 4 février prochain, mais M. St-Louis quittera Baie-Comeau pour la Suisse dès la semaine prochaine afin de compléter un camp préolympique pour bâtir une complicité avec les joueurs.

Le 2 février, il quittera finalement la Suisse pour Pékin.

Avec les informations de Camille Lacroix

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !