•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Reprise partielle du hockey organisé au Québec

Une joueuse de hockey a une expression de joie derrière le grillage de son casque.

Hockey Québec autorise à compter d'aujourd'hui les équipes du Québec à reprendre l'entraînement individuel (archives).

Photo : Dylan Burns/Olympic Information Service/Comité international olympique/via Reuters

Un premier pas vers le retour à la compétition est franchi au Québec puisque les jeunes hockeyeurs peuvent fouler la glace à certaines conditions. Selon ce que Radio-Canada a appris, Hockey Québec estime que les règlements de la santé publique permettent à l’organisation de reprendre dès maintenant les entraînements individuels sur glace.

La directive gouvernementale se lit comme suit :

Activités de sports ou de loisirs à l’intérieur limitées à une pratique seul, à deux ou entre occupants d’une même résidence privée.

Cours permis à l’intérieur pour une personne seule, deux personnes ou occupants d’une résidence privée.

Il est donc actuellement permis de réserver un terrain de tennis ou de pickleball pour échanger la balle avec un ami. En vertu de cette logique, Hockey Québec estime donc qu’il serait possible de faire la même chose sur une patinoire.

Étant encore, à ce jour, en attente d’une confirmation des instances gouvernementales pour confirmer notre interprétation, Hockey Québec va de l’avant avec ces mesures. D’autant plus que nous priorisons la pratique sportive de nos jeunes et les plaçons au cœur de nos décisions, il est primordial pour nous de ne pas pénaliser nos jeunes de leur sport, peut-on lire dans une note interne expédiée aux dirigeants de toutes les régions du Québec.

Chaque patinoire sera divisée en six zones. Dans chaque atelier, deux enfants vont exercer leurs habiletés individuelles. Une zone permettrait d’exercer le maniement de la rondelle, les tirs, les techniques de patinage, etc.

Image d'une patinoire vue d'en haut. La glace est divisée en six zones de taille égale.

Selon Hockey Québec, la glace serait divisée en six zones pouvant chacune accueillir deux enfants à la reprise des activités sportives.

Photo : Radio-Canada

« Hockey Québec juge que cette interprétation est sécuritaire et respecte les mesures en vigueur données. Si jamais nous recevons une directive contraire, le cas échéant, nous ajusterons notre plan en conséquence. »

— Une citation de  Marie-Joël Désaulniers, directrice des communications chez Hockey Québec

Les hockeyeurs devront porter un masque en tout temps sous leur grille, sauf si une distance de plus de deux mètres peut être respectée. Quant aux entraîneurs, ils devront le conserver en tout temps.

Chaque zone doit obligatoirement avoir un entraîneur pour superviser les activités. Celui-ci doit demeurer avec le même groupe et dans la même zone pour la durée de l’entraînement, précise-t-on.

Un maximum de 12 enfants pourront se retrouver simultanément sur la patinoire.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !