•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La commotion cérébrale au coeur du documentaire Pour garder toute sa tête

Le documentaire « Pour garder toute sa tête ».

Les trois enfants de Nancy Florence Savard ont tous subi une commotion cérébrale. Les trois ont été soignés de façons différentes. La réalisatrice et productrice, mais surtout la maman, a voulu mettre en lumière les impacts de ce fléau qu’on compare à une épidémie silencieuse.

Personne n’est à l’abri d’une commotion cérébrale. Un accident peut survenir dans le cadre du travail ou simplement en glissant sur un trottoir glacé.

Pour garder toute sa tête se concentre sur le milieu sportif. On a pris des jeunes athlètes parce qu’on voulait montrer une période de vie où souvent les jeunes se croient invisibles, explique Mme Savard.

Sa fille Laurie-Jane Couture participe au documentaire. Elle croit qu’il ne faut pas banaliser les commotions. Il faut pouvoir en parler ouvertement sans être gêné, sans se faire juger.

C’est justement ce que Nancy Florence Savard déplore. En tant que mère, elle a été témoin de l’entourage et de certains entraîneurs qui manquent de sensibilité à l’égard des commotionnés. Le manque de compréhension des séquelles peut créer de la détresse chez les jeunes en convalescence.

Les deux femmes espèrent que le documentaire permettra de sensibiliser aux symptômes et à la détection des commotions cérébrales.

N’hésitez pas. Allez voir un professionnel, parlez-en avec vos amis, parlez-en avec vos parents. Oui, des accidents, ça arrive à tout le monde. On veut juste bien les régler, affirme la plus jeune. On veut que la recherche se poursuive, souhaite pour sa part la mère.

Pour garder toute sa tête sera diffusé à ICI Télé, le samedi 15 janvier, 22 h 30, dans le cadre de Doc humanité. Le documentaire est également disponible en ligne sur ICI TOU.TV.

Avec les informations de Jean-Philippe Martin

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !