•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Reprise des cours : les cégeps du Bas-Saint-Laurent optent pour différentes formules

Des élèves masqués sont assis à distance les uns des autres.

Des cégeps de la région amorcent la session en présence, tandis que d’autres privilégient la formule virtuelle. (archives)

Photo : iStock

Les cégeps du Bas-Saint-Laurent ont des visions bien différentes quant au début des cours de la session d'hiver. Alors que certains optent pour des classes en présence, d’autres privilégient le retour à la formule virtuelle.

La date de la reprise des cours varie également d’un collège à un autre, mais aura généralement lieu le 17 ou le 24 janvier, à l'exception de l'Institut maritime du Québec, où elle aura lieu le 19 janvier.

Dès mardi – les cours du lundi étant suspendus en raison d'une tempête – les étudiants du Cégep de La Pocatière pourront assister à leurs cours en présence. La directrice générale, Marie-Claude Deschênes, indique n’avoir apporté aucune modification au calendrier prévu initialement.

Elle explique que son équipe a pesé les pour et les contre avant de donner son feu vert au retour en classe des étudiants. Mme Deschênes est convaincue d’être en mesure de permettre une rentrée sécuritaire. Elle ajoute que la reprise des cours en présence était d’ailleurs très attendue des étudiants.

Entrée du cégep de La Pocatière vue de l'extérieur, l'hiver.

La direction du Cégep de La Pocatière dit avoir pesé les pour et les contre avant d'opter pour un retour en classe (archives).

Photo : Radio-Canada / Patrick Bergeron

Le Centre matapédien d’études collégiales amorce également sa session d’hiver lundi. Les cours auront lieu à distance les deux premières semaines avec une possibilité de tenir des laboratoires en présence dans la semaine du 24 janvier.

Le Cégep de Rivière-du-Loup, pour sa part, accueillera ses étudiants à compter du 24 janvier et tous les cours seront offerts en présence. Néanmoins, le site Internet de l’établissement d’enseignement spécifie que la situation sanitaire comporte toutefois un niveau élevé d’incertitude. Nous suivrons la situation de près.

Bien que la situation épidémiologique du Bas-Saint-Laurent puisse changer d’ici là, la présidente de l’Association générale des étudiantes et étudiants du Cégep de Rivière-du-Loup, Miranda Smith, est optimiste. Selon elle, la décision de revenir en classe est très appréciée des étudiants. Elle croit que ce sera bénéfique pour la santé mentale de ceux qu’elle représente alors que l’année scolaire 2020 – 2021 a été particulièrement difficile.

Mme Smith croit cependant que ses compatriotes devront collaborer pour conserver ce droit de suivre leurs cours dans les locaux du cégep.

« Il va falloir mettre les masques, tenir nos distances, se laver les mains […] d’écouter les règlements, dans le fond. »

— Une citation de  Miranda Smith, présidente de l'Association générale des étudiants du Cégep de Rivière-du-Loup
François Dornier est directeur général du Cégep de Rimouski.

François Dornier est directeur général du Cégep de Rimouski.

Photo : Radio-Canada / François Gagnon

Finalement, le Cégep de Rimouski a annoncé un début de session en ligne le 24 janvier. Les étudiants reviendront cependant sur les bancs d’école le lundi suivant, soit le 31 janvier.

Le directeur général du collège, François Dornier, estime que son équipe est beaucoup mieux préparée pour offrir des cours en visioconférence. C’est sûr que ça ne suscite pas un enthousiasme débordant, mais tout le monde est habitué, mentionne-t-il.

« On commence à connaître la routine. On connaît le protocole, on connaît les limites, les possibilités, dans cette situation-là. »

— Une citation de  François Dornier, directeur général du Cégep de Rimouski

L’UQAR en formule hybride pour l’instant

Pour ce qui est de l’Université du Québec à Rimouski, les cours ont repris de manière virtuelle le 10 janvier. À compter de lundi et jusqu’au 28 janvier, le choix est laissé à la discrétion des professeurs et chargés de cours, mais tout le monde sera de retour sur le campus lors de la semaine du 31 janvier.

Le recteur de l’UQAR, François Deschênes, indique que si un cas de COVID-19 est signalé dans une classe, il n'est plus nécessaire que tous ceux qui étaient présents se placent en isolement. Ils doivent toutefois surveiller leurs symptômes, affirme-t-il. S’ils se manifestent, ils sont alors invités à s’isoler et à passer un test de dépistage rapide.

Début des cours - Session hiver 2022

Établissement scolaire

Date de reprise des cours

Formule choisie

cégep de La Pocatière

17 janvier

en présence

cégep de Rivière-du-Loup

24 janvier

en présence

cégep de Rimouski

24 janvier

Cours virtuels la première semaine et en présence à compter du 31 janvier

Institut maritime du Québec

19 janvier

Cours virtuels puis en présence à compter du 31 janvier

Centre matapédien d'études collégiales

17 janvier

Cours virtuels puis en présence à compter du 31 janvier

cégep de Matane

17 janvier

Cours virtuels puis en présence à compter du 31 janvier

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !