•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Sunwing annule ses départs de l’aéroport de Bagotville jusqu’en avril

La salle d'attente de l'aéroport de Bagotville est vide.

Sunwing annule tous ses départs de l’aéroport de Bagotville.

Photo : Radio-Canada / Lynda Paradis

Radio-Canada

Sunwing annule tous ses départs de l’aéroport de Bagotville vers les destinations soleil à partir de la semaine prochaine jusqu’à la fin du mois d’avril.

Une importante vague d’annulations de réservations survenue au cours des derniers jours explique cette décision du transporteur aérien, devant la montée du variant Omicron.

Les préoccupations au sujet du variant ont entraîné une baisse de la demande, a indiqué le transporteur aérien, dans une déclaration transmise à Radio-Canada.

Sunwing attribue également sa décision à la pénurie de personnel qui touche l’ensemble de l’industrie, qui subit aussi les contrecoups du variant Omicron.

Sunwing est présent depuis longtemps sur le marché québécois et, bien que nous soyons déçus de ne pas pouvoir offrir de vols supplémentaires au départ de cet aéroport cet hiver, nous sommes optimistes quant à la reprise des vols pour la saison 2022-2023, indique le transporteur aérien par courriel.

L’entreprise invite les résidants de la région qui souhaitent voyager dans le Sud à se tourner vers l’aéroport Jean-Lesage de Québec ou encore vers l’aéroport international Montréal-Trudeau.

Les voyageurs de Sunwing pourront sinon reporter leur voyage ou se faire rembourser.

Rappelons que depuis le 15 décembre, Ottawa a révisé son avis aux voyageurs et déconseille de nouveau les séjours non essentiels à l’étranger.

Réaction des agences de voyages

Selon Michael Gagnon de l’agence de voyages Pura Vida, la décision n'est pas surprenante.

Entre huit et quinze passagers étaient à bord des derniers vols. Il comprend que la priorité du transporteur est de générer des profits.

C'est dull pour notre clientèle, c'est dull pour nous. Par contre, il ne faut pas oublier qu'une compagnie doit être lucrative. Donc, Sunwing fait pour le mieux pour que ça demeure lucratif. Est-ce que c'est mieux que Sunwing annule sa saison cet hiver et revienne l'an prochain ou qu'elle n'annule pas cet hiver mais ne revienne jamais?

À l’agence de voyages Carpe Diem de Saguenay, on compare l’impact de cette vague sur l’industrie du voyage à celle survenue au début de la pandémie, avant l’interdiction des voyages.

Avec les informations de Louis Martineau et de Chantale Desbiens

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !