•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Dr Saqib Shahab souhaite le meilleur à son homologue québécois qui a démissionné

Le médecin hygiéniste en chef de la Saskatchewan, le Dr Saqib Shahab, parle lors d'une conférence de presse le 10 septembre 2021.

Le Dr Saqib Shahab affirme que toutes les personnes qui occupent un poste comme le sien ont dû faire face à de fortes pressions lors de la pandémie. (archives)

Photo : La Presse canadienne

Radio-Canada

Le médecin hygiéniste en chef de la Saskatchewan, le Dr Saqib Shahab, a commenté la démission de son homologue québécois, le Dr Horacio Arruda, lors d’une conférence de presse.

Jeudi, le Dr Shahab a expliqué qu’il était en contact avec le Dr Arruda depuis plusieurs années, et que depuis le début de la pandémie, ils faisaient chaque semaine le point sur l’état de la situation sanitaire au pays.

Le médecin hygiéniste de la Saskatchewan assure qu’il n’avait pas été au courant de la décision de son ancien collègue, ni même des raisons qui l’ont poussé à démissionner.

« Je lui souhaite le meilleur. »

— Une citation de  Saqib Shahab, médecin hygiéniste en chef de la Saskatchewan

Selon le Dr Shahab, nous avons tous le droit de prendre des décisions qui sont les bonnes décisions au bon moment.

Il souhaite bonne chance au Dr Arruda, qui était un collègue précieux ainsi qu’une personne de confiance parmi les médecins hygiénistes en chef du pays.

Le médecin hygiéniste en chef de la Saskatchewan affirme que toutes les personnes qui occupent un poste comme le sien ont dû faire face à de fortes pressions lors de la pandémie.

En octobre dernier, Saqib Shahab a fondu en larme en présentant les scénarios relatifs à l'évolution de la pandémie en Saskatchewan.

En janvier 2021, une douzaine de manifestants ont protesté devant son domicile pour s’opposer aux mesures sanitaires dans la province.

Nous avons tous été confrontés à des pressions uniques et importantes que nous avons dû gérer seuls, ou avec le soutien de collègues, d'amis et de membres de notre famille, a commenté le Dr Shahab.

Le directeur de la santé publique du Québec a remis sa démission lundi, après deux années à gérer la pandémie.

Ces derniers temps, sa gestion avait été critiquée, notamment depuis l'apparition du variant Omicron qui malmène la capacité hospitalière du Québec.

Avec les informations de Katia St Jean

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !