•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les sacs en papier coûteront 10 cents au magasin d’alcool au Manitoba en février

Une vue en plongée de l'intérieur d'un magasin d'alcool du Manitoba avec ses étalages de bouteilles.

Environ 8 millions de sacs en papier sont utilisés chaque année dans les magasins d’alcool.

Photo : Société manitobaine des alcools et des loteries

Les magasins d’alcool au Manitoba continuent leur transition vers les sacs réutilisables. Dès le mois de février, un sac en papier coûtera 10 cents dans toutes les succursales de la province.

Le changement a été annoncé dans un communiqué, et les employés des magasins d’alcool en informent les clients au moins depuis le début de janvier.

Cette mesure a pour but de réduire l’utilisation de sacs à usage unique. Lors de votre prochaine visite dans les magasins d’alcool, pensez à apporter ou à acheter des sacs réutilisables, indique le communiqué.

Pourquoi réduire l’utilisation des sacs en papier à usage unique dans les magasins d’alcool? Bien qu’ils ne soient pas aussi dommageables que le plastique, ils contribuent aussi à une consommation considérable d’énergie, d’eau et de matières premières, dit le communiqué.

Environ 8 millions de sacs en papier sont utilisés chaque année dans les magasins d’alcool, soit l’équivalent de matières premières provenant de 3700 arbres, selon le communiqué.

Désormais, les magasins d’alcool ne fourniront que de grands sacs en papier et abandonneront les sacs destinés à une seule bouteille. Ils vendent aussi des sacs réutilisables de trois tailles différentes.

La coordinatrice du programme Living Green, Living Well, de l’organisme environnemental Green Action Centre, Colleen Ans, se réjouit de cette mesure.

Il y a eu une énorme réduction de la consommation de sacs en plastique lorsque les magasins ont introduit un coût de 5 cents. Nous espérons qu'il y aura aussi une réduction avec les sacs en papier, dit-elle.

Nous pensons vraiment que cela va pousser les gens à réfléchir lorsqu’ils sont à la caisse pour acheter des sacs, poursuit-elle.

La comparaison de l’empreinte carbone des sacs en plastique et des sacs en papier est un sujet controversé, note-t-elle, puisque certaines études montrent que l’empreinte des sacs en plastique pourrait être moindre que celles des sacs en papier.

Le plastique reste toutefois sur la planète pendant des centaines, voire des milliers, d’années. Chaque morceau de plastique qui a été créé est encore sur la planète aujourd’hui, précise Colleen Ans.

Bien que le papier soit un matériau moins dommageable que le plastique, il reste jetable. Alors l’adoption d’un meilleur produit jetable n’élimine pas nécessairement le problème, il en crée juste de nouveaux, ajoute-t-elle.

Le principal, selon Colleen Ans, c’est la réutilisation des sacs, même s’il s’agit de sacs en papier.

Elle espère que d’autres entreprises suivront l’exemple des magasins d’alcool au Manitoba.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !