•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Érosion : Des maisons bientôt vendues aux enchères à Sainte-Luce

Une maison de Sainte-Luce située près du fleuve.

Treize maisons menacées par l'érosion côtière seront mises aux enchères à Sainte-Luce.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Après Sainte-Flavie, la municipalité voisine de Sainte-Luce vendra aux enchères des résidences de son territoire. Il s'agit de maisons ou de chalets privés qui sont menacés par l'érosion côtière.

À Sainte-Luce 13 résidences privées seront mises aux enchères. Une fois vendues, elles devront être déménagées ailleurs par leurs nouveaux propriétaires.

Comme à Sainte-Flavie, Sainte-Luce a négocié un programme concernant la mise aux enchères et le déplacement de ces résidences avec le ministère de la Sécurité publique.

Un panneau indique qu'on entre sur le territoire de la municipalité de Sainte-Luce.

Des résidences de la municipalité de Sainte-Luce qui sont menacées par la mer seront mises aux enchères puis déplacées.

Photo : Radio-Canada / Simon Turcotte

Ces pourparlers avec le ministère ont permis de déterminer que 35 résidences sont jugées à risque en raison de l'érosion. Par contre, seulement 13 d'entre elles seront mises aux enchères.

Trois résidences ont déjà été démolies. Les propriétaires de 16 autres ont décidé de ne pas les déménager.

Les trois dernières maisons ne répondaient pas aux critères du programme.

La mairesse de Sainte-Luce, Micheline Barriault, indique que la Municipalité s'est engagée dans cette démarche dans l'espoir de ne pas perdre de résidents.

« Ça pouvait permettre aussi à des citoyens de s'établir dans notre municipalité, en déménageant ces maisons-là. »

— Une citation de  Micheline Barriault, mairesse de Sainte-Luce

Pour nous, c'était du point de vue de l'environnement un plus, dans le sens où ces maisons-là pouvaient avoir une seconde vie. [...] Il ne faut pas se cacher aussi que le départ de ces maisons-là, ça a des impacts importants au niveau des taxes foncières et tout ça, soutient la mairesse de Sainte-Luce Micheline Barriault.

Les maisons mises aux enchères à Sainte-Flavie bientôt vendues

L'automne dernier, la Municipalité de Sainte-Flavie a mis 21 maisons aux enchères, dans le cadre d'un programme similaire négocié avec le ministère de la Sécurité publique.

Le maire de Sainte-Flavie, Jean-François Fortin, indique qu'environ 60 visites ont été menées par des acheteurs potentiels dans ces résidences. Il parle d'un intérêt qui n'est pas étranger à la pénurie de logements.

« En 2022, pour nous, il était illogique de démolir des maisons qui avaient comme unique inconvénient d'être trop près de la mer, mais qui pourraient très bien avoir une deuxième vie ailleurs sur le territoire. »

— Une citation de  Jean-François Fortin, maire de Sainte-Flavie

Il y a eu une forme de compréhension de ce programme-là comme un programme d'accès à la propriété. Puis, c'était notre intention, également, de permettre à des gens d'acheter une première maison, à des jeunes, à des familles, poursuit le maire.

Maison jaune et rouge située en bordure du fleuve.

L'une des maisons qui ont été mises aux enchères à Sainte-Flavie (archives)

Photo : Radio-Canada / Michel-Félix Tremblay

Le maire Fortin indique que des acheteurs potentiels de la région métropolitaine se sont déplacés pour visiter les maisons mises aux enchères, mais que la majorité des visiteurs étaient des résidents du Bas-Saint-Laurent.

D'après les informations de Denis Leduc

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !