•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La vague Omicron presque à son pic, mais les hospitalisations grimperont encore

Des travailleurs de la santé dans une salle d'opération.

En moyenne, 6779 Canadiens se retrouvent l'hôpital chaque jour avec la COVID-19, dont 883 aux soins intensifs.

Photo : La Presse canadienne / Mikaela MacKenzie/Winnipeg Free Press

Radio-Canada

Une nouvelle modélisation de la santé publique fédérale suggère que les hospitalisations quotidiennes augmenteront à travers le pays dans les prochaines semaines en raison de la vague Omicron, qui génère des niveaux de transmission extrêmement élevés un peu partout.

Bien que le taux de personnes hospitalisées avec Omicron soit inférieur à celui du variant Delta, les prévisions montrent que les nouvelles hospitalisations quotidiennes dépasseront de loin les pics historiques précédents en raison du grand nombre de cas.

La hausse des cas attribuables au variant Omicron est généralisée au pays, a prévenu le sous-administrateur en chef de la santé publique du Canada, le Dr Howard Njoo, au moment de dévoiler la nouvelle modélisation sur l'évolution de la pandémie de COVID-19 au Canada.

Il est très possible que nous atteignions le pic du nombre de cas dans les prochains jours, a pour sa part avancé vendredi la Dre Theresa Tam, administratrice en chef de la santé publique fédérale.

Les données suggèrent en fait que la vague Omicron culminera avec 170 000 à 300 000 cas quotidiens réels, dépendamment de l'application des mesures de santé publique.

Le décompte national actuel montre qu'environ 37 530 nouveaux cas sont signalés quotidiennement, mais ceux-ci sont considérablement sous-estimés, car de nombreuses régions du pays ne fournissent plus de tests de laboratoire à la majorité de la population.

Quoi qu'il en soit, le nombre énorme de cas a commencé à stimuler une augmentation des tendances de maladies graves à l’échelle nationale, a indiqué le Dr Njoo.

Ces augmentations sont plus évidentes en Ontario et au Québec, qui ont été les premières [provinces] à connaître la poussée d’Omicron, mais la plupart des régions du pays commencent à voir ou devraient s’attendre à voir de fortes augmentations du nombre quotidien d’hospitalisations au cours des prochaines semaines, a-t-il prévenu.

Il a rappelé que bien que les données indiquent que le risque d’hospitalisations est plus faible pour le variant Omicron que pour le Delta, des cas de maladies graves surviennent toujours avec Omicron et les répercussions sur les systèmes de santé et d’autres secteurs peuvent être substantiels.

Par ailleurs, environ 28 % des tests de laboratoire effectués au pays sont positifs, ce qui signifie que plus d'une personne dépistée sur quatre a bel et bien contracté la maladie.

En moyenne, 6779 Canadiens se retrouvent l'hôpital chaque jour avec la COVID-19, dont 883 aux soins intensifs. Ce sont aussi 82 personnes par jour qui succombent à la maladie à l'échelle du pays.

L'évolution de la COVID-19 d'heure en heure.
Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !