•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’Alberta consacre 30 M$ à la capture et au stockage du carbone

Une colonne de fumée noire s'échappe de la cheminée d'un complexe industriel.

Le gouvernement albertain soutient la mise en place de centres de stockage du carbone pour améliorer son bilan environnemental.

Photo : Getty Images/iStock/rui_noronha

Dans l’attente du financement fédéral promis, l’Alberta souhaite avancer la préparation de projets de capture et de stockage du carbone et alloue une enveloppe de 30 millions de dollars aux entreprises intéressées.

L’argent provient de la taxe sur les grands émetteurs de gaz à effet de serre, le TIER (Technology Innovation and Emissions Reduction). Emissions Reduction Alberta, l’agence provinciale qui aide à financer les initiatives de réduction des émissions, sera chargé d’allouer les fonds.

Chaque entreprise choisie pourra recevoir jusqu’à 7,5 millions de dollars par projet, pour des travaux de recherche et d’ingénierie en capture du carbone et en transport du CO2.

Le gouvernement albertain considère cette technologie comme une des solutions les plus réalistes à la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Toutefois, selon le ministre de l’Environnement, Jason Nixon, le coût de ces projets est un obstacle majeur à leur mise en place.

Nos grandes industries souhaitent accélérer la mise en place de cette technologie, mais elles réclament des mesures pour diminuer le risque d’investissement. Le budget d’infrastructures est considérable, a-t-il souligné dans une vidéo accompagnant l’annonce.

Un crédit d'impôt à venir

Le projet Quest, de la pétrolière Shell, a ainsi coûté plus de 1,3 milliard de dollars, dont les deux tiers ont été financés par les gouvernements fédéral et provincial.

Dans son dernier budget, le gouvernement Trudeau a promis la mise en place d’un crédit d’impôt pour ce type de projets. Les détails sont toutefois encore en cours d’élaboration.

Le fait d'accroître notre compréhension [de cette technologie] va aider cette politique fédérale, et nous pourrons établir une liste des projets prêts au démarrage dès la mise en place de cette politique, a indiqué Jason Nixon.

Les projets sélectionnés seront annoncés dans les prochains mois.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !