•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Première baisse des hospitalisations dans la région depuis le 25 décembre

L'extérieur de l'hôpital et des voitures dans le stationnement, en hiver.

Centre hospitalier affilié universitaire régional (CHAUR) à Trois-Rivières (Archives)

Photo : Radio-Canada / Josée Ducharme

Les plus récents chiffres de l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) sur la situation de la pandémie dans la province montrent une baisse dans les hospitalisations en Mauricie et au Centre-du-Québec. Il s’agit d’une première depuis le 25 décembre dernier.

En effet, le nombre de patients hospitalisés pour des complications liées à la COVID-19 s’est établi jeudi à 188, soit 10 de moins que la veille.

Par contre, les personnes qui requièrent des soins intensifs a augmenté au cours des derniers jours, passant de 12, mardi, à 16, jeudi.

Le premier ministre François Legault a affirmé en conférence de presse que le pic des hospitalisations était en voie d'être atteint au Québec.

Par ailleurs, les cas actifs connus sont également en chute. La région en comptait 7922 il y a une semaine. La santé publique en recense maintenant 5636, soit une diminution de 2286. L'accès restreint aux tests PCR peut cependant avoir un impact sur les données.

Des centaines de soignants absents

Cette baisse des hospitalisations, si elle se maintient, pourrait faire le plus grand bien au système de santé qui est présentement mis à mal.

Tandis que des records de personnes hospitalisées sont atteints, un nombre grandissant de travailleurs de la santé sont absents en raison de la COVID-19. Des données recueillies auprès du ministère de la Santé et des Services sociaux montrent que 464 travailleurs sont absents du réseau de la santé en Mauricie et au Centre-du-Québec, en date du 13 janvier.

Nombre d’absences dans le réseau de la santé en raison de la COVID-19

Cas confirmés

Absences préventives

Processus de dépistage

Refus dépistage

Total

168

95

178

23

464

Le président-directeur général du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec (CIUSSS MCQ), Carol Fillion, indiquait sur nos ondes qu'un total d'environ 1000 travailleurs de la santé étaient absents, à cause de la COVID-19 ou pour d'autres raisons. Le MSSS estime que ce chiffre s'élève à 50 000 à travers la province.

Cette situation entraîne un délestage de nombreux services dans les hôpitaux.

Près d'une trentaine de milieux en éclosion

La santé publique régionale rapporte des éclosions de COVID-19 dans 27 milieux et installations du CIUSSS MCQ (Nouvelle fenêtre).

Du nombre, trois centres d'hébergement se trouvent dans la zone rouge du gouvernement provincial (Nouvelle fenêtre), soit le centre Marguerite-D’Youville à Drummondville, le centre de Warwick et le centre Romain-Becquet à Saint-Pierre-les-Becquets.

Le centre d'hébergement de Fortierville se trouve de son côté en zone orange, tandis que 22 autres sont en zone jaune.

Zone rouge : milieu de vie ayant plus de 25 % de ses résidents qui sont des cas confirmés

Zone orange : milieu de vie ayant plus de 15 % à 25 % de ses résidents qui sont des cas confirmés

Zone jaune : milieu de vie ayant moins de 15 % de ses résidents qui sont des cas confirmés

La vaccination va bon train

Pendant ce temps, la vaccination se poursuit à bon rythme dans la région et devrait s'accélérer, puisque tous les adultes du Québec sont maintenant admissibles à recevoir une troisième dose.

Dans la journée de jeudi, 7212 troisième doses ont été administrées. On constate également que le nombre de premières doses injectées depuis le 1er novembre est plus élevé que le nombre de deuxièmes doses distribuées.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !