•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La vaccination sans rendez-vous contre la COVID-19 ouverte à tous à Ottawa

La clinique de vaccination du Centre communautaire Rideauview.

Santé publique Ottawa a ouvert mercredi la vaccination sans rendez-vous dans ses cliniques (archives).

Photo : Radio-Canada / Brian Morris

Radio-Canada

À Ottawa, toute personne admissible à une première, deuxième ou troisième dose de vaccin contre la COVID-19 peut maintenant l’obtenir sans rendez-vous dans les centres de vaccination de la ville.

Santé publique Ottawa (SPO) permet depuis mercredi la vaccination sans rendez-vous à travers ses cliniques et rapporte que 943 doses ont été administrées aux personnes qui n’avaient pas de rendez-vous.

Au cours des premiers jours de l’élargissement de l’admissibilité à la troisième dose en Ontario, les responsables de la santé publique ont éprouvé des difficultés en raison de l'augmentation rapide de la capacité pour des dizaines de milliers de nouvelles nominations.

La semaine dernière, Ottawa a administré en moyenne 12 100 doses de rappel par jour. Pour lundi et mardi de cette semaine, ce sont un peu plus de 9 000 doses qui ont été administrées lors de ces deux jours.

La médecin-chef de Santé publique Ottawa, Vera Etches, a répondu à certaines des préoccupations des citoyens au sujet de la troisième dose lorsqu’elle a annoncé l’élargissement de la disponibilité sans rendez-vous mercredi.

Vera Etches, en entrevue virtuelle.

Vera Etches est médecin chef de Santé publique Ottawa (archives).

Photo : Radio-Canada

Pfizer et Moderna sont des vaccins à ARNm qui fonctionnent de la même façon et il est sécuritaire et efficace d’utiliser une marque différente pour votre dose de rappel, a-t-elle indiqué.

La Dre Etches a ajouté également que les personnes ayant déjà obtenu un résultat positif ou soupçonnées d’avoir récemment eu la COVID-19 devraient aussi recevoir une troisième dose après être rétablies et avoir complété leur période d’isolement.

Il n’y a actuellement aucune preuve indiquant que la COVID-19 offre une protection aussi bonne ou meilleure qu’un vaccin.

Dre Vera Etches a aussi souligné que l’option de rendez-vous sans rendez-vous vise également à vacciner plus d’enfants de 5 à 11 ans avant le retour en classe lundi. J’aimerais que ce pourcentage dépasse les 70 % et plus , a-t-elle souligné.

La vaccination des enfants de 5 à 11 ans a ralenti depuis le début de l'année 2022. Depuis le 2 janvier, le pourcentage de cette cohorte à avoir reçu leur première dose est passé de 61 % à 64 %.

La Dre Vera Etches a affirmé qu’elle appuierait une inclusion éventuelle du vaccin COVID-19 comme l'un des vaccins obligatoires requis par la Loi sur l’immunisation des élèves de l’Ontario, permettant aux responsables de la santé publique de suivre l’immunisation des élèves.

D’après les informations de Matthew Kupfer

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !