•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Masque N95 et production de tests rapides dans la mire d’Entreprise Prémont

Chargement de l’image

Des masques N95

Photo : Radio-Canada / Gian Paolo Mendoza

Radio-Canada

Après les masques chirurgicaux et à fenêtre, Entreprise Prémont, à Louiseville, se tourne vers la fabrication de masques N95 et de tests de dépistage rapides. La production doit commencer dans les prochaines semaines.

Ces masques, reconnus pour offrir une protection à ceux qui les portent, comprendront une membrane rendant la respiration plus facile et pouvant évacuer l’humidité.

Clairement, ce qu’on vise, c’est de permettre aux gens d’avoir quelque chose de meilleur, explique le vice-président de l’entreprise, Luc Girard. Ça ne sera jamais aussi confortable qu’un masque chirurgical, qui est aussi très performant. La seule chose, c’est que le N95 est plus une coquille, donc il est mieux scellé. De ce côté-là, le N95, l’inconfort qu’on a d’humidité et de chaleur à l’intérieur, ce qu’on vise c’est de réduire ça au maximum.

Entreprise Prémont estime qu’elle fabriquera entre 500 000 et 600 000 masques N95 par semaine au lancement de sa production, avant d’atteindre jusqu’à 5 millions de masques N95 par semaine.

Chargement de l’image

Entreprise Prémont, à Louiseville, produit des masques chirurgicaux.

Photo : Radio-Canada

Ces masques seront donc disponibles pour le secteur industriel et la population en général. Aucune entente avec le gouvernement du Québec n’a encore été conclue pour un approvisionnement dans les hôpitaux.

Luc Girard assure que si les écoles devaient adopter ce type de masque, Entreprise Prémont sera prête à répondre à cette demande.

Il espère également ne pas jouer dans le même film que l’automne dernier. L’entreprise avait alors perdu deux contrats avec le gouvernement pour fournir des masques à fenêtre aux centres de la petite enfance (CPE), lorsque les appels d’offres avaient été annulés.

« Il n’y a pas juste le Québec qui est dans notre mire, c’est toujours le Canada au complet. »

— Une citation de  Luc Girard, vice-président d'Entreprise Prémont

Produire des tests rapides?

Entreprise Prémont travaille également sur la conception de tests rapides de la COVID-19. Elle se penche en ce moment sur la bandelette qui donne le résultat, la clé de ce type de test.

C’est un produit, contrairement à ce qu’on a dans le marché présentement […] c’est un produit qui est fait [pour le] grand public, très simple d’utilisation. C’est un genre de [coton-tige] qui n’entre pas tellement loin dans la narine et ensuite on met le liquide dans le petit pot et on attend le résultat. On n’a pas à manipuler des gouttes, ajoute Luc Girard.

L’avantage, dit-il, c’est que ce test est si réactif qu’il permet aux personnes asymptomatiques de savoir si elles sont infectées par le virus avec une précision de 95,5 %.

Entreprise Prémont doit faire savoir prochainement si elle va de l’avant avec la production de tests rapides.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !