•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des conseils scolaires réclament le retour de la publication des cas dans les écoles

Des enfants devants des casiers rouges à l'école.

Les données sur les infections dans les écoles ne feront plus partie des comptes rendus quotidiens publiés par la province.

Photo : Associated Press / LaPresse / Cecilia Fabiano

Radio-Canada

Des conseils scolaires ontariens demandent au gouvernement provincial de reprendre le signalement du nombre d’infections à la COVID-19 et le suivi des cas dans les écoles quand les élèves retourneront en classe la semaine prochaine, pour que les familles aient accès à ces renseignements.

Le conseil scolaire catholique du district de Dufferin et de Peel a écrit au ministre de l’Éducation Stephen Lecce qu’il était très inquiet, déçu et frustré de la façon dont les cas de COVID dans les écoles serait gérée.

Le conseil souhaite que le système de signalement qui était en place avant les vacances des Fêtes soit maintenu. La province a décidé à la fin décembre que les tests PCR et le suivi des cas seraient réservés aux milieux qui présentent un risque élevé d’infection, ce qui n'inclut pas les écoles.

Les bureaux de santé publique devront aviser les familles si 30 % du personnel et des élèves sont absents, mais ils ne confirmeront pas si ces absences sont liées ou non à la COVID.

Les directeurs d’école devront signaler quotidiennement les absences au ministère de l’Éducation. Cette information sera publiée en ligne dans les données provinciales sur le coronavirus.

Le conseil catholique de Dufferin et de Peel demande aussi à la province de fournir des masques de meilleure qualité et des trousses de dépistage rapide en nombre suffisant pour tous les élèves et le personnel.

Le conseil scolaire public de Limestone, dans la région de Kingston, avait déclaré mercredi qu’il comptait aussi écrire au gouvernement et au médecin hygiéniste en chef de la province pour demander la comptabilisation et le signalement des cas de COVID dans les écoles par les bureaux de santé publique.

Il réclamait également un financement permanent des tests rapides pour tous les élèves et les enseignants, de même que des communications claires et en temps opportun au sujet des changements de l’enseignement en classe aux cours en ligne.

Certains conseils scolaires ont décidé de prendre les choses en main, en l’absence de données publiées par la province sur les infections dans les écoles.

Le conseil scolaire de Durham a l’intention de transmettre l’information sur les cas confirmés et présumés, les fermetures de classe et d’école ainsi que de fournir aux familles et au personnel une façon de signaler les tests positifs.

Notre objectif est de nous montrer le plus transparents possible en rendant ces informations publiques , a précisé le conseil.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !