•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une baisse des revenus de 27 % pour les stations de ski au Saguenay-Lac-Saint-Jean

Des skieurs attendent le remonte-pente au Valinouët.

La saison dernière a été difficile pour les stations de ski du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Photo : Radio-Canada

La pandémie de COVID-19 et la météo ont eu des impacts négatifs pour les stations de ski du Québec lors de la saison 2020-2021, mais c'est au Saguenay-Lac-Saint-Jean que la baisse de fréquentation a été la plus marquée.

Pour ce qui est des revenus, ils ont chuté de 26,8 % dans la région. Il n'y a qu'en Gaspésie (-35 %) et dans les Laurentides (-31,4 %) que les baisses ont été plus importantes.

C’est ce qui ressort d’une étude dévoilée jeudi matin par l'Association des stations de ski du Québec et de l’industrie. Elle a été réalisée à l’École des sciences de la gestion de l’Université du Québec à Montréal (ESG UQAM) sous la direction de Michel Archambault, professeur émérite en tourisme.

Le chiffre d’affaires total de l’industrie du ski a connu une baisse de 22,5 % l’an dernier, en raison notamment d’une chute de 46,6 % de la proportion des touristes de l’extérieur du Québec. La majorité des stations québécoises ont pu profiter d’une hausse des visites régionales, mais ce ne fut pas le cas au Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Votre région, plutôt que d’avoir une hausse des visites régionales, vous avez eu une baisse notable de 17 % des visites alors qu’au Québec on enregistre pour l’ensemble des stations de ski du Québec une hausse de 4,5 %, a commenté Michel Archambault en entrevue au Téléjournal Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Outre la réduction de la capacité en raison des restrictions sanitaires, l’expert en tourisme a aussi analysé la météo qui s’est avérée être un frein pour l’industrie.

Essentiellement, on peut affirmer sans le moindre doute que c’est dû aux changements climatiques qui ont apporté des conditions non propices à la pratique, que ce soit au début de la saison où les températures étaient trop douces pour fabriquer de la neige. On a eu le Noël le plus pluvieux depuis 100 ans au Québec et ça a affecté l’ensemble des régions du Québec. Par la suite, vous avez eu une fin de saison où vous avez eu au début mars des bordées de neige, mais avec des vents terribles et des pluies abondantes qui ont fait en sorte que plusieurs foyers n’ont pas eu d’électricité pendant quelques jours. Ça a affecté l’ensemble des stations dans votre région, a-t-il exposé.

Le Saguenay-Lac-Saint-Jean compte neuf centres de ski.

Avec des informations de Mélanie Patry

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !