•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La GRC de l’Î.-P.-É. réduit ses services aux comptoirs de ses détachements

Un logo de la GRC sur la fenêtre d'un immeuble.

Depuis la mi-décembre, plusieurs services aux comptoirs du quartier général de la GRC et dans tous les détachements de l'île ne sont pas disponibles.

Photo : Robert Short/CBC

Radio-Canada

La GRC de l’Île-du-Prince-Édouard avise que les demandes de vérification des antécédents criminels seront effectuées uniquement pour les personnes travaillant dans un secteur essentiel.

Ces personnes doivent prendre rendez-vous au détachement de police de leur communauté. 

À la mi-décembre, le corps de police avait annoncé une réduction de services aux comptoirs du quartier général de la GRC et dans tous les détachements de la province, en raison de l’augmentation de cas actifs de COVID-19.

Ainsi, la prise d'empreintes digitales, les demandes de renseignements généraux, les vérifications de casier judiciaire et les vérifications relatives aux secteurs vulnérables ne sont pas disponibles pour le moment.

La GRC a précisé jeudi qu’à cela s’ajoute la restriction des demandes de vérification des antécédents criminels pour les personnes travaillant dans un secteur essentiel seulement. 

Pour les personnes qui ont besoin d’effectuer cette vérification pour d’autres raisons non essentielles, la police recommande d’avoir recours aux services d’une entreprise privée de Charlottetown.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !