•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Comment un commentaire raciste a ravivé la fierté asiatique

Brian Tran, devant la boulangerie La La Bakeshop dans le quartier Annex de Toronto

Brian Tran, de la boulangerie La La Bakeshop dans le quartier Annex de Toronto

Photo : CBC / Yanjun Li

Radio-Canada

Un mot-clic lancé par une animatrice de télévision américaine après un message vocal raciste a été adopté par des entrepreneurs torontois qui sont fiers de leurs racines asiatiques.

Michelle Li a diffusé sur les médias sociaux le message de la téléspectatrice qui lui reprochait d’avoir raconté en ondes qu’elle aimait manger de la soupe aux dumplings la veille du jour de l’An. La dame estimait qu’il était inapproprié de parler ainsi de ses préférences culturelles et qualifiait les propos de l’animatrice de très asiatiques .

Mme Li a accompagné sa vidéo du mot-clic #VeryAsian (très asiatique ).

Nous sommes en 2022. Je ne peux pas croire que quelqu’un prenne le temps d’appeler une lectrice de nouvelles pour lui dire de garder ces considérations pour elle-même , a commenté Brian Tran, l’un des fondateurs de la boulangerie vietnamienne La La Bakeshop, à Toronto. Pour moi, c’est tellement dépassé.

M. Tran est un des nombreux entrepreneurs qui s’affichent fièrement comme #VeryAsian. 

Le mouvement #VeryAsian a pris son essor après une montée du racisme contre les Asiatiques pendant la pandémie. Selon la police de Toronto, les actes haineux étaient en hausse de 51 % en 2020 par rapport à l’année précédente et seuls les Juifs et les Noirs étaient davantage ciblés que les Asiatiques.

Au cours des dernières années, la blogueuse culinaire Phuong Tran se dévoue à soutenir les PME asiatiques. Elle a fait ce choix pour contrer le sentiment anti-asiatique qui a suivi l’émergence du coronavirus découvert à Wuhan, en Chine.

C'était une façon pour moi de m’exprimer, raconte Mme Tran, qui est responsable de la page Foodie Fork sur Instagram. Je voulais prendre part à la conversation pour sensibiliser les gens. Et j’ai une plateforme.

Phuong Tran a elle aussi adopté le mot-clic #VeryAsian pour ses publications sur Instagram. Elle se réjouit que quelque chose de négatif comme un commentaire raciste ait donné naissance à un mouvement rassembleur au sein de la communauté.

D’après les informations de Farrah Merali de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !