•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Projet d’aréna avorté : la Ville de Calgary cherche une nouvelle entente

Une représentation graphique du projet d'aréna de Calgary.

Des différends non résolus sur des frais supplémentaires auraient possiblement contribué à la résiliation de l'entente pour un nouvel aréna à Calgary.

Photo : Ville de Calgary

Le conseil municipal de Calgary a voté à l’unanimité pour rouvrir les négociations avec la Calgary Sports and Entertainment Corporation (CSEC) avec l’aide d’une troisième partie neutre.

La résolution inclut aussi la possibilité de trouver un nouveau partenaire pour construire un centre événementiel dans le futur district Rivers, dans le quartier Victoria.

En conférence de presse jeudi, la mairesse de Calgary, Jyoti Gondek, a affirmé qu’il faut voir l’échec du projet d’aréna négocié en 2019 comme une occasion.

Nous avons la possibilité de travailler dans ce nouvel environnement et d’en venir à une entente qui respecte les nouvelles conditions économiques dans lesquelles nous nous retrouvons à l’échelle internationale et à Calgary, affirme-t-elle. C’est une nouvelle occasion sans que nous soyons enchaînés à l’ancienne entente.

Confiance sur le terrain

Les autres projets du district Rivers vont bon train. La passerelle +15 du site a été démolie, tout comme l’édifice Corral du Stampede. La construction du nouveau centre de conférence BMO progresse rapidement, et sa structure de métal sera construite en 2022, affirme Kate Thompson, la présidente et directrice générale de la Calgary Municipal Land Corporation (CMLC), un des partenaires dans le projet du district Rivers. L’édifice doit ouvrir ses portes en 2024.

Le fait que le conseil municipal a voté de façon unanime en faveur d’une nouvelle entente donne le signal que tout peut continuer à aller de l’avant, selon elle.

C’est toujours une bonne chose pour la Ville (un vote unanime) et je suis très optimiste, dit-elle. J’espère qu’ils arriveront à une entente rapidement, mais il ne faut pas perdre de vue que le projet du district Rivers s’échelonne sur 20 ans. Le développement et la construction d’un quartier, cela prend du temps.

Le directeur général du Stampede de Calgary, Joel Cowley, croit aussi que l’annonce du conseil municipal est encourageante.

Le centre événementiel n’est pas essentiel au district Rivers, puisque les autres éléments du projet de revitalisation continuent, mais un centre événementiel serait certainement bénéfique au succès du centre de conférence BMO, précise-t-il.

Un nouveau départ

Tous semblent d’accord que le projet de centre événementiel est essentiel à la revitalisation du quartier Victoria.

Plusieurs conseillers municipaux étaient présents à la conférence de presse afin de montrer un front uni pour en venir à une solution. Au lieu de regarder vers le passé, il faut se tourner vers l’avenir, a affirmé le conseiller municipal Dan McLean.

Dans une lettre adressée à la mairesse de Calgary et au conseil municipal, Ernie Tsu, président de l’Association des services d'accueil de l'Alberta, presse les élus de trouver une solution.

Non seulement ce nouveau centre accueillerait les Flames de Calgary, mais ce serait un levier important pour attirer des événements internationaux et nationaux capables de remplir nos hôtels et nos restaurants et de les aider à se remettre économiquement de la pandémie, écrit ErnieTsu.

Il faut trouver une solution le plus tôt possible, parce que, plus on attend, plus cela va coûter de l’argent. , affirme le conseiller municipal André Chabot.

Selon la conseillère municipale Sonya Sharp, le fait d’utiliser un tiers pour engager les discussions avec la Calgary Sport and Entertainment Corporation permettra d’éliminer tout le bagage des négociations précédentes et de prendre un nouveau départ .

Pour l’instant, la CSEC n’a pas réagi au vote du conseil municipal pour la reprise des négociations. Ce dernier se réunira à nouveau en mars pour faire le point sur la situation.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !