•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La rentrée scolaire repoussée au 24 janvier à l’Î.-P.-É.

Un garçon devant un ordinateur assiste au cours donné par son enseignante.

Les élèves de l'Île-du-Prince-Édouard devront poursuivre l'apprentissage en ligne pour une semaine de plus, au minimum.

Photo : getty images/istockphoto / ake1150sb

L’apprentissage en ligne se poursuivra pour les élèves de l’Î.-P.-É. jusqu’au 24 janvier, au minimum. Les restrictions sanitaires demeurent en vigueur jusqu’à cette date également. La province réévaluera la situation toutes les semaines.

La médecin hygiéniste en chef, la Dre Heather Morrison, affirme que la décision concernant les écoles n’a pas été facile à prendre.

Mais on voit le nombre de cas qui est en train d’augmenter, le nombre d’éclosions dans les foyers de soins de longue durée et dans les garderies. Ça nous inquiète, dit la Dre Morrison. 

Selon elle, le retour en classe dépend d’une combinaison de facteurs, tels que le taux d’hospitalisation, le nombre d’éclosions et le taux de vaccination des enfants et des personnes de 50 ans et plus. C’est une question d’équilibre, lance la Dre Morrison.

Le premier ministre Dennis King avoue que le meilleur endroit où les enfants doivent apprendre est la salle de classe. Lorsque nous ouvrirons les écoles, nous voulons qu’elles restent ouvertes.

Dennis King lors d'une conférence de presse devant le drapeau de l'Île-du-Prince-Édouard.

Le premier ministre de l'Île-du-Prince-Édouard, Dennis King.

Photo : Radio-Canada / Julien Lecacheur

Il ajoute que lorsque les écoles ouvriront leurs portes, les établissements scolaires connaîtront sans doute des éclosions de COVID-19. Il espère toutefois que les mesures en place limiteront la propagation du virus, telles que le dépistage régulier à la maison, le port du masque et le regroupement strict des groupes-classes. 

La ministre de l’Éducation, Natalie Jameson, a confirmé que toutes les écoles ont reçu des trousses de dépistage rapide et des masques à trois épaisseurs. Certaines écoles ont aussi installé de nouveaux systèmes de purificateurs d'air à filtre HEPA.

De nombreuses éclosions

L’Île-du-Prince-Édouard signale jeudi 209 nouveaux cas de COVID-19 pour un total de 1964 cas actifs du virus. 

Huit personnes sont hospitalisées, une de plus que la veille. Un patient se trouve aux soins intensifs. 

Plusieurs éclosions de COVID-19 ont été déclarées dans la province et touchent entre autres 11 garderies et des foyers de soins de longue durée.

Au foyer de soins de longue durée Atlantic Baptist, une éclosion a été déclarée jeudi. Quatre résidents et trois employés sont infectés par la maladie.

Au foyer Garden Home de Charlottetown, 13 résidents et 3 membres du personnel ont contracté le virus. 

Sept employés et quatre détenus du Centre correctionnel provincial ont reçu un résultat positif à un test de dépistage.

La santé publique recense 1964 cas actifs de COVID-19 dans la province jeudi.

Avec une transmission communautaire généralisée, la santé publique pousse les insulaires à recevoir leur dose de rappel du vaccin dès que possible. 

« Nous pensons qu'il faudra encore 2 semaines avant de connaître le pire de cette vague. »

— Une citation de  Dre Heather Morrison

Plus de 56 % des enfants âgés de 5 à 11 ans ont reçu leur première dose du vaccin. Plusieurs d’entre eux seront admissibles pour la deuxième dose dès la semaine prochaine, selon la Dre Morrison.

Jeudi, 95,9 % des insulaires âgés de 12 ans et plus ont reçu une dose du vaccin anti-COVID-19 et 92,6 % sont doublement vaccinés. 

Les mesures sanitaires en vigueur actuellement le seront jusqu’au 24 janvier et cette décision sera réévaluée tous les jeudis. 

Ainsi, les insulaires doivent limiter leurs contacts aux mêmes 10 personnes. Les activités récréatives et les sports organisés pour les enfants sont suspendus. Les restaurants doivent respecter la distance de 2 mètres entre les tables et cesser de servir de la nourriture à 23 h.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !