•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Brandon Metallic finalement apte à subir son procès

Le palais de justice de New Carlisle en hiver.

L'audience s'est déroulée au palais de justice de New Carlisle (archives).

Photo : Radio-Canada

Roxanne Langlois

Accusé de double meurtre au deuxième degré en lien avec des événements survenus le printemps dernier sur le territoire de la communauté autochtone de Listuguj, Brandon Metallic, 29 ans, est finalement jugé apte à faire face à la justice.

Brandon Metallic a comparu par visioconférence jeudi après-midi au palais de justice de New Carlisle à partir de l'Institut national de psychiatrie légale Philippe-Pinel, où il est détenu depuis juillet.

La juge Celestina Almeida a considéré que l’individu est apte à subir son procès. Elle s’est ainsi rangée derrière la Commission d'examen des troubles mentaux (CETM), qui avait recommandé la reprise des procédures le 16 décembre dernier.

Quelques jours après ces audiences, une nouvelle évaluation psychiatrique avait été exigée par la Cour du Québec, appelée à officiellement trancher la question.

À la lumière du rapport déposé par l'Institut national de psychiatrie légale Philippe-Pinel, chargé de mener ce nouvel examen, il est évident, selon la juge Almeida, que l'état de M. Metallic est désormais différent.

« Maintenant, la situation a évolué et il apparaît clair que Brandon Metallic va mieux, si je peux le dire ainsi. Il comprend la gravité des accusations qui pèsent contre lui. Il comprend le processus judiciaire, la présence des avocats et la raison pour laquelle des psychiatres sont impliqués dans le dossier. »

— Une citation de  Celestina Almeida, juge de la Cour du Québec

Brandon Metallic sera donc de retour en cour le 11 février prochain à l'étape de l'enquête préliminaire pour la forme. À sa demande, il sera présent en personne au palais de justice de New Carlisle. On ignore pour le moment dans quel centre de détention l'homme sera transféré.

D’un point de vue légal, l’aptitude d’une personne à subir un procès est évaluée à partir de trois critères : sa capacité à comprendre ce qui se passe en cour, à comprendre les peines et les dommages qu’elle pourrait subir ainsi que sa capacité à communiquer avec son avocat.

Le 10 septembre, la Cour du Québec avait jugé Brandon Metallic inapte à subir son procès, à la suite d’une évaluation psychiatrique menée à l'Institut national de psychiatrie légale Philippe-Pinel.

Le tribunal avait alors ordonné un traitement médical qui aura duré 60 jours. Il s'agit de la durée maximale autorisée par le Code criminel.

Après ces deux mois de médicamentation, l’individu était toujours jugé inapte à faire face à la justice par le tribunal. La juge Janick Poirier avait donc transmis son dossier à la Commission d'examen des troubles mentaux.

Brandon Metallic est accusé d’avoir causé la mort d’une fillette et d’un homme dans la vingtaine à Listuguj, le 15 mai 2021. L'identité des deux victimes est frappée d’un interdit de publication.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !