•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Festival du Voyageur en présentiel, mais prêt à toute éventualité

Un groupe de musique se produit sous les projecteurs mauves d'une scène.

Des contrats avec certains artistes ont dû être annulés, notamment en raison des restrictions en matière de capacité.

Photo : Radio-Canada

À cinq semaines du début des festivités, les organisateurs du Festival du Voyageur sont prêts à toute éventualité. Quelle que soit l’évolution des mesures sanitaires liées à la COVID-19, il aura bien lieu.

Début décembre on discutait d’un Festival quasiment normal, mais les choses ont dégringolé vraiment rapidement. On a dû prendre un virage très rapide, raconte le directeur général du Festival du Voyageur, Darrel Nadeau, en entrevue à l’émission Le 6 à 9.

L’arrivée du variant Omicron, hautement transmissible, a perturbé les plans des responsables du Festival. Toutefois, ils se disent maintenant prêts à annoncer la programmation dans quelques semaines.

Il faut que le public soit patient cette année. On va faire des annonces et vendre des billets plus près de la date de la fête, explique M. Nadeau, qui préfère attendre au cas où les mesures sanitaires évolueraient.

Dans cette perspective, les équipes ont redoublé d’efforts pour mettre en place plusieurs plans. Le premier se calque sur les ordonnances actuelles, le deuxième tient compte de certains assouplissements, et le dernier, de resserrement des ordonnances.

Notre but, c'est de monter une version hybride, avec des activités en présentiel, et d’autres, en ligne pour ceux qui ne peuvent pas se déplacer.

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Un vent de changement

L’incertitude sur la capacité des salles durant le Festival et les restrictions sanitaires ont forcé les organisateurs à annuler la venue de certains artistes. En temps normal, environ 150 artistes s'Y produisent. Cette année, de 30 à 40 artistes sont prévus.

Darrel Nadeau explique qu’il n’y aura qu’une ou deux scènes cette année, et non six ou sept comme à l’habitude. Les artistes franco-manitobains ont été priorisés pour cette seconde année pandémique : C’est toujours notre volonté d’appuyer les artistes de chez nous.

Tout le monde est certainement déçu. Mais cette vague nous a pris par surprise et on comprend tous cette réalité.

Mais tous les changements ne sont pas négatifs cette année. Darrell Nadeau annonce également une nouvelle scène pour les artistes. Il s’agit d’une roulotte mobile chauffée. Ainsi, les artistes performeront au chaud derrière une vitrine dans divers endroits de la ville, pendant que le public pourra profiter du spectacle à l'extérieur, dans le respect des mesures sanitaires.

Il y aura également des performances dans la grande salle du Centre culturel franco-manitobain. En présentiel, on l’espère, dit le directeur général.

Le Festival du Voyageur souhaite également pouvoir offrir des tournées virtuelles aux artistes et présenter une série de spectacles.

La patience est de mise, mais les Manitobains pourront retrouver une version du Festival du Voyageur plus proche de celle qu’ils chérissent depuis 52 ans.

Avec les informations de l’émission Le 6 à 9

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !