•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

QNS&L limite l’envoi de marchandises vers Schefferville et Matimekush-Lac John

Un train chargé de fer de la minière IOC

C'est le service à la clientèle de la station QNS&L qui est touché par le manque d'employés disponibles (archives).

Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Mageau

Radio-Canada

Le transport de marchandises non essentielles vers les communautés de Schefferville et Matimekush-Lac John est interrompu au moins jusqu'au 17 janvier en raison d’un manque temporaire de personnel.

La compagnie minière IOC, et sa filiale ferroviaire Quebec North Shore & Labrador, indiquent devoir se priver d’employés qui sont en isolement liés à la COVID-19.

On parle effectivement de l’envoi ou de la réception de biens personnels ou d’entreprises non essentielles destinés aux résidents de Sept-Îles ou du Nord, confirme la compagnie, qui dit toutefois assurer le transport de biens essentiels vers les communautés.

La gare de Schefferville

Le transport de passager va toutefois se poursuivre vers les communautés de Schefferville et Matimekush-Lac John (archives).

Photo : Radio-Canada / LAURENCE ROYER

Une interruption qui n’inquiète pas le chef de la communauté innue de Matimekush-Lac John, Réal Mckenzie.

Pour le carburant, la nourriture et tout ce qui est considéré comme service essentiel, ça va continuer. C'est plus si on veut monter un ski-doo par exemple, il faut le monter par ce service qui est opéré par IOC et qui est interrompu pendant une semaine, explique le chef Mckenzie.

Le transport de passagers et de minerai sur le chemin de fer est maintenu, assure l’entreprise ferroviaire.

Avec les informations de Lambert Gagné-Coulombe

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !