•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : au tour de Brampton d’amputer le transport en commun

Une passagère portant un masque s'apprête à descendre d'un autobus municipal à Brampton.

Brampton n'a pas fixé de date pour la reprise du service normal.

Photo : CBC/Evan Mitsui

Radio-Canada

Le service d'autobus municipaux à Brampton, en banlieue de Toronto, abolit temporairement 20 circuits et réduit la fréquence d'une vingtaine d'autres circuits, faute de personnel.

Ces changements entreront en vigueur dès lundi prochain.

Le service normal sera rétabli dès que possible, indique Brampton, sans fixer de date.

La Ville explique qu'elle est aux prises avec une montée du taux d'absentéisme chez ses chauffeurs à cause des infections et de l'isolement préventif liés au variant Omicron. Il y a aussi une baisse du nombre d'usagers.

Le service de trains et d'autobus de banlieue GO dans la région de Toronto a été amputé de 15 % pour les mêmes raisons.

Par ailleurs, Toronto a fermé près de la moitié de ses bibliothèques, faute de personnel, et il y a pénurie d'ambulanciers dans la Ville Reine, selon leur syndicat.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !