•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’est ontarien doublement représenté dans L’amour est dans le pré

Photos de Katherine Levac et de Denis Drouin.

« L'amour est dans le pré » est de retour avec, à l'animation, l'humoriste Katherine Levac, et parmi les participants, le fermier Denis Drouin, tout premier candidat franco-ontarien de l'émission de téléréalité.

Photo : Radio-Canada / Photos : Hugo B Lefort

Pour la première fois de son histoire, L’amour est dans le pré mettra en vedette un candidat franco-ontarien : l’exploitant agricole Denis Drouin, de Casselman. C’est sans compter le retour à l’animation de l’humoriste native de Saint-Bernardin, Katherine Levac.

Cette dernière était encore enceinte lorsqu’elle a tourné, l’été dernier, une partie de la nouvelle saison de la téléréalité à l'ambiance champêtre, dont la diffusion débute sur les ondes de Noovo jeudi. C'est à titre de maman de jumeaux, nés en novembre dernier, qu'elle conclura son travail à l’animation des 13 épisodes de 60 minutes que compte cette 10e mouture de L'amour est dans le pré.

Katherine Levac s’estime très privilégiée d’avoir eu la chance de participer à ce tournage, qui plus est en pandémie, une période peu propice aux rencontres. Qui se promène partout au Québec, en Ontario même, pour aller à la rencontre de nouvelles personnes? soulève-t-elle.

De son côté, Denis Drouin soutient avoir été agréablement surpris d’avoir été retenu parmi quelque 200 candidats inscrits, et souligne que l'émission n’avait auparavant jamais eu de participant de l’Ontario.

L’exploitant agricole se souvient d'avoir décidé de s’inscrire un matin, encouragé par ses trois enfants, qui lui avaient demandé s’il ne serait pas tenté de faire partie de cette aventure, une demande à la blague, quand on regardait la saison dernière, raconte l'homme de 53 ans.

Ça faisait un petit bout que j'étais tout seul. Quelques mois, pas des années, confie en riant le participant de Casselman.

Sans dévoiler l’issue de son expérience télévisuelle, Denis Drouin glisse que tout s’est déroulé à 100 %. C’est un succès sur toute la ligne.

Le fermier ajoute avoir trouvé plaisant que ses enfants se soient impliqués dans les décisions au quotidien, au fil des activités organisées avec les cinq prétendantes ayant manifesté l’envie de rencontrer Denis.

Il y a beaucoup de choses cocasses qui se passent. Beaucoup d’émotions aussi, car il y a des décisions déchirantes, poursuit M. Drouin, qui garde le souvenir d’une émission tournée dans le respect et la bonne humeur avec une belle équipe.

C’est la saison des surprises, pour nous et pour eux, ajoute pour sa part Katherine Levac, dévoilant que les participants vont s’abandonner dans cette saison.

Les quatre autres participants viennent du Québec : Joé, producteur ovin de 29 ans; Luka, producteur laitier de 24 ans; Marc-Antoine, producteur laitier, porcin et de grandes cultures âgé de 31 ans; et Marika, productrice laitière de 26 ans, seule participante féminine cette année.

Un 10e anniversaire et des retrouvailles

Katherine Levac et les candidats de la 10e saison de L'amour est dans le pré devant une maison en bois et en pierres.

Autour de Katherine Levac, les cinq candidats de la 10e saison de « L'amour est dans le pré ». De gauche à droite, Luka, Denis, Marika, Katherine, Joé et Marc-Antoine.

Photo : Hugo B Lefort

Pour célébrer cette édition anniversaire, d’autres surprises attendent les amateurs de L’amour est dans pré. Une émission spéciale, également animée par Katherine Levac, réunira d’anciens candidats de la téléréalité le 7 avril prochain.

Ça va être les retrouvailles de l'émission, à la toute fin de cette saison. Il va y avoir un épisode spécial, avec plein de familles qui ont été formées dans L’amour est dans le pré, des couples, des gens qui vont se marier, des amitiés aussi, qui ont été créées, détaille Katherine Levac, qui promet un moment de télévision très intéressant, surtout pour les fans comme [elle].

Un livre sera par ailleurs mis en vente dès le 9 février, pour permettre de retrouver les candidats qui ont gagné le cœur du public tout au long de cette première décennie.

Avec les informations de Camille Bourdeau-Potvin et Christelle D’Amours

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !