•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La série District 31 s’arrêtera au mois d’avril

Montage photo des principaux personnages.

L'équipe de «District 31»

Photo : Radio-Canada / Andréeanne Gauthier

Radio-Canada

La très populaire série District 31 s’achèvera avec la diffusion du 720e épisode, prévue le 21 avril sur ICI Télé, ont annoncé mardi Radio-Canada et Aetios Productions. 

Ce sont Luc Dionne, l’auteur de la série, et Aetios Productions qui ont fait part de cette décision à Radio-Canada.

En conférence de presse, Luc Dionne a expliqué qu’il avait convenu avec Fabienne Larouche et Michel Trudeau, qui produisent la série, qu’il était temps pour lui de passer à autre chose.

« Six ans de quotidienne, à 4800 pages par année, c’est beaucoup. À un moment donné, c’est le corps qui ne suit plus. »

— Une citation de  Luc Dionne

La mort de Jean-Marc [Vallée] m’a donné un grand coup. À un moment donné, il faut s’occuper de soi aussi et de sa famille, a-t-il ajouté.

Luc Dionne parle au micro d'ICI Première.

L'auteur Luc Dionne

Photo : Radio-Canada / Olivier Lalande

M. Dionne a aussi affirmé qu’il préférait quitter la série au sommet, plutôt que d’étirer la sauce et de gâcher l’héritage de District 31 avec une saison de trop. J’avais l’impression d’être allé au bout de ce qu’on avait à raconter, de ce que le format permettait. [...] Personne ne veut faire l’année de trop.

Dans une vidéo publiée sur le compte Twitter de District 31, il a remercié le public pour son indéfectible support ces six dernières années.

C’est avec une profonde reconnaissance envers les artisans de cette série que je termine donc ce chapitre de ma vie professionnelle, a-t-il aussi déclaré par communiqué. District 31 aura été, à ce jour, le plus grand défi de ma carrière d’auteur. Quel immense privilège d'avoir pu rencontrer un si vaste public quatre soirs par semaine pendant les six dernières années.

La productrice Fabienne Larouche a aussi réagi par communiqué. M’étant moi-même pliée à cette discipline exigeante, je sais à quel point l’écriture d’une dramatique quotidienne monopolise toute notre existence. Michel et moi sommes reconnaissants à Luc d’y avoir consacré six ans de sa vie en déployant tout son talent et sa connaissance profonde des milieux policiers et judiciaires pour tisser des intrigues sans cesse passionnantes.

Luc Dionne travaille présentement à l’écriture de DPCP, une nouvelle série de 24 épisodes pour Radio-Canada.

Finir en beauté 

Questionné en conférence de presse sur cette prochaine série, et sur la suite de sa carrière, Luc Dionne n’a pas voulu en dire plus, précisant qu’il préférait consacrer toute son énergie à bien terminer District 31.

On continue à tourner. Évidemment, je n’ai pas terminé l’écriture, il me reste 36 épisodes à faire. Il y a encore plein de surprises qui s’en viennent, a-t-il expliqué aux journalistes.

J’ai une série à finir et je le fais avec autant de cœur [qu'avant]. Toute la passion est encore là.

Fabienne Larouche a abondé dans le sens de son collègue, laissant présager une finale tout en beauté. Ça va être beau, ça va vraiment être quelque chose. C’est sûr qu’on ne fera jamais l’unanimité, mais je sais comment Luc veut finir ça, et les téléspectateurs vont être bien traités.

Les fans de District 31 auront 59 épisodes pour faire leurs adieux aux personnages de la série.

Une série qui a fait couler beaucoup d’encre

Depuis son arrivée en ondes, le 12 septembre 2016, District 31 raconte les enquêtes, mais aussi les déboires, de l’équipe du poste de police 31 à Montréal. Si certaines enquêtes se bouclent en quelques épisodes, d’autres s'étalent sur des mois, et parfois sur plusieurs saisons.

Les fins de saison sont toujours spectaculaires, laissant les multiples fans en haleine jusqu’à la saison suivante.

Un chef de police interprété par Gildor Roy est penché sur son bureau

Le commandant Daniel Chiasson

Photo : Aetios Productions / Karl Jessy

Plusieurs personnages ont fait des passages marquants dans la série, de Nadine Legrand (Magalie Lépine-Blondeau), morte au début de la deuxième saison, à Stéphane Poupou Pouliot (Sébastien Delorme), le sergent-détective adoré du public, tué cet automne.

On se souvient aussi d’autres personnages qui sont morts, le lieutenant Jeff Picard (Luc Picard); le chef des Sixers Christian Phaneuf (Emmanuel Auger), tué par le commandant Chiasson; l’ancien lieutenant et membre des services secrets Laurent Cloutier (Patrick Labbé); le policier psychopathe Yanick Dubeau (Patrice Godin); Nancy Riopelle (Geneviève Schmidt); l’escorte Virginie Francoeur (Catherine-Audrey Lachapelle); ainsi que les agents des services secrets Kevin Nadeau (Alexandre Goyette) et Maxime Vézeau (Vincent Leclerc).

La comédienne est  à l'intérieur et regarde quelqu'un.

Geneviève Schmidt dans le rôle de Nancy Riopelle

Photo : Aetios Productions

La série aura duré six saisons. Des personnages originaux, il ne reste que le commandant Daniel Chiasson (Gildor Roy); le sergent-détective Patrick Bissonnette (Vincent-Guillaume Otis); l’analyste Da-Xia Bernard (Cynthia Wu-Maheux); l’enquêteur Yves Jacob (Marc Fournier); le sergent de relève Jérôme Langevin (Frédéric Cloutier); le journaliste Jean Brière; l’avocat de la défense Me Sébastien Durand (Stéphan Côté) et la procureure Sonia Blanchard (Pascale Montpetit). Bruno Gagné (Michel Charette) est arrivé plus tard au début de la première saison.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !