•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’Association forestière de l’Abitibi-Témiscamingue lance son balado

La directrice générale de l'Association forestière de l'Abitibi-Témiscamingue, Isabelle Boulianne.

La directrice générale de l'Association forestière de l'Abitibi-Témiscamingue, Isabelle Boulianne

Photo : Radio-Canada / Boualem Hadjouti

L’Association forestière de l’Abitibi-Témiscamingue (AFAT) lance un balado sur l'univers forestier.

La première saison, qui comptera 10 épisodes, sera lancée le 1er février. Un nouvel épisode sera par la suite mis en ligne le premier jour de chaque mois.

La directrice générale de l’Association forestière de l'Abitibi-Témiscamingue, Isabelle Boulianne, explique que l’organisation souhaitait mettre en place de nouvelles façons de faire afin de remplir son mandat de vulgarisation et de sensibilisation.

Le premier objectif, c’est d’ouvrir les portes de cet univers-là, qui est souvent méconnu. Il y a des mythes, des préjugés et il y a aussi des gens extraordinaires qui évoluent en forêt et en foresterie. On souhaite faire découvrir des passions et des réalités qui sont souvent peu accessibles, mais surtout, des histoires d’humains qui se cachent derrière l’arbre, indique Isabelle Boulianne.

Des gens reçoivent des arbres.

L'Association forestière de l'Abitibi-Témiscamingue distribue chaque année des arbres gratuitement.

Photo : Radio-Canada / Janis Rivard

Isabelle Boulianne soutient que le balado s’adresse au grand public, partout au Québec et même au-delà.

On s’adresse à tout le monde qui a un intérêt pour la forêt. On parle de foresterie, mais on va aussi parler de chasse, de champignons, de plantes comestibles, de recherche et de colonisation. Ce sera extrêmement diversifié comme sujets. Toute personne qui s’intéresse à ce qui se passe dans le bois, qui s’intéresse à la forêt et à ce qu'elle cache sera intéressée par ce balado-là, affirme-t-elle.

Les épisodes seront disponibles sur les principales plateformes de diffusion en ligne.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !