•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

MBAO : le chorégraphe

Noam Gagnon, chorégraphe, dans son studio.

Noam Gagnon, chorégraphe

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Noam Gagnon décrit son approche quant à la direction artistique des projets, de la communication des idées à la conception des chorégraphies, de concert avec ses danseurs.

Fort d'une trentaine d'années d'expérience, Noam Gagnon détaille sa démarche de création pour en arriver à concevoir une pièce, à partir de mouvements simples jusqu'à l'oeuvre finale.

Il aborde aussi le rôle de la musique dans son approche.

« Le produit fini, c’est vraiment basé sur mon habileté de ce que je suis capable de percevoir autour de moi. »

— Une citation de  Noam Gagnon
Noam Gagnon pendant des mouvements de danse.

Noam Gagnon montre comment il procède pour développer une banque de mouvements qui lui serviront à élaborer une chorégraphie.

Photo : Radio-Canada / Pierre Beaudoin

Un chorégraphe se doit d’être à l’écoute de ses danseurs, considère Noam Gagnon. C'est une fonction à deux chapeaux : élaborer une oeuvre à partir de l'imaginaire, mais aussi diriger et guider les danseurs dans les aspects plus pratiques, comme les mettre en confiance et prévenir les blessures.

« On doit travailler avec les forces et les faiblesses de nos danseurs. Moi, je communique avec mes danseurs toujours avec beaucoup de générosité, de respect, mais aucune indulgence. »

— Une citation de  Noam Gagnon

Dans cette capsule, retrouvez :

  • L'engagement et l'attention
  • La communication et efficiente
  • L'utilisation des conventions
  • La banque de mouvements
  • La musique en soutien
  • La prise de recul
Portail de L'atelier culturel.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !