•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La pétrolière Canadian Natural accroît ses investissements en 2022

Le site Horizon de Canadian Natural Resources Ltd.

Canadian Natural Resources pense pouvoir augmenter sa production de pétrole de 63 000 barils par jour en 2025.

Photo : CNRL

Dans la lignée de ses rivales, la pétrolière Canadian Natural Resources (CNRL) prévoit investir 700 millions de dollars supplémentaires cette année pour augmenter sa production et profiter des bons prix du pétrole.

Le prix du baril de pétrole américain, le West Texas Intermediate, a dépassé la barre des 80 dollars américains la semaine dernière. Le président de CNRL, Tim McKay, croit que ce prix devrait se maintenir à des niveaux assez élevés.

Nous pensons qu’il y a un sous-investissement en énergie et que, donc, les prix devraient être stables. Il est difficile de les prédire pour 2022 et au-delà, mais nous avons structuré notre programme de dépenses de manière à pouvoir les ralentir au besoin, a-t-il indiqué en conférence téléphonique.

Le mois dernier, Cenovus, Suncor et l’Impériale ont également publié des prévisions des dépenses en augmentation par rapport à 2021.

Aucune des entreprises ne prévoit toutefois des investissements massifs dans de nouveaux projets d’exploitation. CNRL utilisera plutôt une partie de ses fonds pour réduire les activités d’entretien des sites d’exploitation des sables bitumineux et maximiser la production.

Au total, l’entreprise prévoit augmenter sa production de pétrole et de gaz naturel de 5 % en 2022.

Discipline reste le maître mot de tous les budgets des pétrolières qui souhaitent en priorité augmenter leurs liquidités et les dividendes aux actionnaires.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !