•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

5 ans de prison pour un faux chauffeur de taxi

Chargement de l’image

Menotté, Moussa Ouattara est conduit vers les cellules du palais de justice de Québec par les constables spéciaux.

Photo : Radio-Canada / Yannick Bergeron

Chargement de l’image

Un homme qui se faisait passer pour un chauffeur de taxi afin de faire monter de jeunes femmes éméchées à la sortie des bars est condamné à plus de cinq ans de prison.

Le juge Hubert Couture a souligné l'état de vulnérabilité des victimes en condamnant Moussa Ouattara.

Selon le magistrat, l'homme de 28 ans s'est comporté en prédateur.

Ouattara a fait 4 victimes entre 2018 et 2019, à Québec.

En plus de harceler les jeunes femmes, il a commis des gestes à caractère sexuel, allant jusqu'à violer une des victimes.

Celle-ci était dans la salle d'audience pour entendre la peine de son agresseur.

Ce que j'ai entendu aujourd'hui m'a enlevé une partie de la honte et de la culpabilité, a commenté Micha Horswill, à la sortie de la salle d'audience.

Chargement de l’image

Micha Horswill a remercié tous les intervenants du système judiciaire pour le traitement qu'elle a reçu durant les procédures.

Photo : Radio-Canada

Lettre touchante

Lors des observations sur la peine, le mois dernier, la jeune femme avait lu une lettre touchante devant le Tribunal.

Le juge Couture en a cité un long extrait lors du prononcé de le peine.

Cette attention a surpris Mme Horswill. On est habitué de voir le système de justice comme quelque chose de très froid, factuel, donc qu'il tienne en compte ce que j'ai vécu et ce que j'avais à dire, ça été une agréable surprise , a confié Mme Horswill.

La procureure de la poursuite Me Laura Dufour-Plamondon avait réclamé entre 5 et 6 ans de pénitencier, alors que la défense espérait une peine globale de 3 ans.

4 ans pour agression sexuelle

Le juge Couture a imposé 4 ans de prison pour l'agression sexuelle envers Micha Horswill en plus d'ajouter des peines totalisant 14 mois pour les autres victimes.

« J'ai l'impression qu'une partie du pouvoir, qu'on m'avait enlevé suite à l'agression, m'a été rendue. Donc, c'est comme un peu un baume, ça m'aide dans ma guérison. »

— Une citation de  Micha Horswill

Moussa Ouattara a déjà purgé l'équivalent de 3 ans de prison, en raison de la détention préventive.

L'homme originaire de la Côte d'Ivoire est donc condamné à 2 ans et 2 mois supplémentaires, à compter d'aujourd'hui.

Vêtu d'un complet, Ouattara a gardé la tête basse alors qu'il était conduit vers les cellules du palais de justice de Québec par les constables spéciaux.

Il avait déjà été condamné à la Cour municipale pour avoir harcelé huit autres femmes.

Le nom de Moussa Ouattara sera aussi inscrit au Registre des délinquants sexuels pour 20 ans.

Aider les autres victimes

Après son agression, Micha Horswill a tenté, sans succès, de trouver sur Internet les étapes à suivre pour l'aider dans son cheminement.

Elle a donc commencé à construire un blogue pour soutenir et informer d'autres personnes qui se retrouveraient, malheureusement, dans la même situation qu'elle.

La jeune femme veut partager son expérience et expliquer le processus, les étapes et les défis qui attendent les victimes.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.