•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Hospitalisations : l’Île-du-Prince-Édouard sur le qui-vive

L'entrée de l'urgence de l'hôpital.

L'hôpital Queen Elizabeth, à Charlottetown (archives).

Photo : CBC / Steve Bruce

Radio-Canada

L'Île-du-Prince-Édouard connaît une augmentation importante des cas de COVID-19 et le premier ministre s’inquiète de l’augmentation des hospitalisations, qui sont passées de deux à six depuis samedi.

La médecin hygiéniste en chef de la province, la Dre Heather Morrison, a tenu un point de presse en compagnie du premier ministre Dennis King mardi. Depuis la veille, 304 nouveaux cas ont été détectés.

Lundi, la province a indiqué avoir détecté 320 cas depuis la mise à jour de samedi, où 110 nouveaux cas avaient été annoncés. Depuis une semaine, 190 sont détectés quotidiennement en moyenne.

Il y a six hospitalisations et une personne aux soins intensifs. Selon le premier ministre, pour l’instant la situation est gérable, mais il rappelle que les soins donnés aux insulaires sont aussi touchés s’il y a du délestage dans les provinces voisines.

La médecin hygiéniste en chef de l'Île-du-Prince-Édouard Heather Morrison et le premier ministre Dennis King.

La médecin hygiéniste en chef de l'Île-du-Prince-Édouard Heather Morrison et le premier ministre Dennis King lors de la confréence de presse du mardi 11 janvier 2022.

Photo : Radio-Canada / Julien Lecacheur

Comme petite province avec un accès limité à des soins spécialisés, nous devons nous fier sur la Nouvelle-Écosse et le Nouveau-Brunswick pour nous aider à offrir certains soins spécialisés. Avec l’augmentation des hospitalisations dans ces provinces, ça nous force à surveiller la situation ici et effectuer un certain triage ici dans la mesure du possible, a indiqué Dennis King.

Lundi, le Nouveau-Brunswick a annoncé un record d’hospitalisations, avec 86 personnes à l’hôpital. Les dirigeants de la santé publique et des régies de santé de cette province tiennent d’ailleurs une séance d’information technique à ce sujet mardi après-midi.

En Nouvelle-Écosse, 59 personnes étaient à l’hôpital lundi, un bon de 29 en trois jours.

Multiplication des éclosions dans les milieux communautaires

La Dre Morrison a indiqué que la propagation rapide du variant Omicron a un impact particulier sur les milieux communautaires.

L’éclosion à la Villa Miscouche compte huit résidents et six employés infectés. Tous les résidents se portent bien et sont soignés à la résidence. Une éclosion a aussi été déclarée au foyer pour aînés Garden Home de Charlottetown, où deux résidents ont reçu un diagnostic positif. Un dépistage des résidents et des employés est en cours et les visites sont limitées.

De plus, neuf centres de la petite enfance sont touchés par la COVID-19 et mardi, sept étaient fermés.

La Dre Morrison a indiqué que cinq individus habitués à fréquenter des refuges de la capitale ont obtenu un résultat positif. La province a distribué des tests rapides antigéniques pour tenter de contrôler les infections.

Enfin, une éclosion a été découverte au centre correctionnel provincial où trois employés et un détenu ont obtenu un résultat positif à la COVID-19.

C’est une toute nouvelle phase de la pandémie, a concédé la Dre Morrison.

Cette dernière ajoute que pour le moment, il n'y a pas lieu d'ajouter de nouvelles restrictions, puisque plusieurs contrôles sont en place depuis décembre.

La médecin hygiéniste et le premier ministre ont promis aux insulaires de tenir une autre conférence de presse plus tard cette semaine pour faire le point sur la situation, entre autres en ce qui a trait au retour des élèves à l’école.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !