•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’emblème du bout de la route 138 s’ajoute au patrimoine de Tourisme Côte-Nord

Les pancartes se trouvant devant la plage sont recouvertes d'autocollants.

Les pancartes doivent être retirées lorsqu'il y a trop d'autocollants.

Photo : Radio-Canada / Zoé Bellehumeur

En raison du trop grand nombre d'autocollants posés sur les pancartes qui indiquent la fin de la route 138 à Kegaska, le ministère des Transports (MTQ) a dû les remplacer et récemment, Tourisme Côte-Nord a réussi à mettre la main sur une d'entre elles, ce qui vient s'ajouter à leur patrimoine.

Tous les voyageurs, les touristes, où les personnes qui passaient par là ont apposé un autocollant, ont apposé leur signature, en signe de leur passage sur place, pour un peu laisser leur marque, indique coordonnateur aux communications et à la commercialisation chez Tourisme Côte-Nord, Pierre-Olivier Normand.

C'est important de le mentionner, ça peut être considéré comme un acte de vandalisme, met en garde le coordonnateur.

La conseillère en communication pour le ministère des Transports du Québec (ministère des Transports du Québec), Sarah Gaudreault, renchérit que le ministère des Transports du Québec ne tolère pas cette pratique. Bien que cette pratique puisse sembler anodine, il s’agit d’un acte de vandalisme, affirme-t-elle par courriel. Elle ajoute que les panneaux doivent être remplacés chaque année en raison des autocollants, au coût d'environ 150 $ par panneau.

« C'est un peu le désir de certains d'atteindre l'inaccessible, de se rendre à la fin de quelque chose. [...] Il y a aussi un élément de fierté, parce qu'ils ont découvert la Côte-Nord à travers cette route-là. »

— Une citation de  Pierre-Olivier Normand, coordonnateur aux communications et à la commercialisation chez Tourisme Côte-Nord

Néanmoins, Pierre-Olivier Normand se réjouit de constater que ces autocollants témoignent du fort achalandage des touristes qui ont afflué sur l'artère principale de la Côte-Nord. Les deux dernières années ont été formidables pour le tourisme nord-côtier, assure-t-il.

Pierre-Olivier Normand suggère aux touristes qui souhaitent marquer la fin de leur voyage sur la route 138 de plutôt le faire en se prenant en photo avec les pancartes. Vous avez un beau souvenir entre les mains que vous pouvez mettre sur vos réseaux sociaux, recommande-t-il.

Le bout de la route maintenant à Baie-Comeau

Depuis quelques semaines, deux pancartes qui ont été retirées récemment sont maintenant exposées au bureau de Tourisme Côte-Nord à Baie-Comeau.

Les deux pancartes où il est écrit fin et 138 sont recouvertes d'autocollants.

Les pancartes du bout de la route normalement à Kegaska sont maintenant au bureau de Tourisme Côte-Nord à Baie-Comeau.

Photo : Radio-Canada / Zoé Bellehumeur

« C'est un artefact qu'on a entre les mains. C'est un petit morceau d'histoire [...] il faut le préserver et faire attention à ça.  »

— Une citation de  Pierre-Olivier Normand, coordonnateur aux communications et à la commercialisation chez Tourisme Côte-Nord

Pierre-Olivier Normand ajoute que leur lieu d'exposition pourrait un jour changer. L'idée première est de les garder et de les préserver et de pouvoir dire : "regardez, c'est ça qu'on faisait en 2020-2021".

Avec les informations de Xavier Bourrassa

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !