•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Son loyer augmente de 61 % et il doit maintenant déneiger son entrée

Douglas London.

Douglas London montre l'avis reçu selon lequel son loyer augmentera de 380 $ par mois à partir du 1er avril.

Photo : CBC/Robert Jones

Radio-Canada

Un locataire de Saint-Jean au Nouveau-Brunswick doit se trouver un nouveau logement après avoir reçu un avis que son loyer actuel passerait de 620 $ à 1000 $ par mois à compter du 1er avril.

Il s’agit d’une augmentation de 61 % pour le sexagénaire qui bénéficie d’une pension d'invalidité et qui vit avec son épouse Anne. De plus, l’homme qui souffre de problèmes cardiaques devra désormais déneiger lui-même son entrée, alors que ce service était offert par les propriétaires précédents.

« J’aurais pu vivre avec une augmentation de 100 $ par mois, ça ne m’aurait pas dérangé. Mais 380 $? Non. Nous ne pouvons pas trouver ce montant. »

— Une citation de  Douglas London, locataire

L’édifice où ils demeurent depuis quatre ans est situé au 123 City Line à Saint-Jean et a été vendu au début du mois de décembre à une compagnie à numéro ontarienne.

L’avis reçu quelques jours après la vente indique que l’augmentation est nécessaire pour pallier l’augmentation des coûts de gestion et de maintien des installations.

Un édifice de logements.

L'édifice de huit logements a été vendu le 9 décembre 2021.

Photo : CBC/Robert Jones

L’édifice a été vendu au coût de 660 000 $, soit trois fois la valeur établie par Service Nouveau-Brunswick. Un investisseur dans le secteur immobilier de Brampton, en Ontario, Evan Murray, est cité comme président de la compagnie propriétaire. Ce dernier n’a pas répondu aux demandes d’entrevue de CBC à propos de cet achat.

C'est la compagnie de gestion locale Canada Homes for Rent qui a livré l'avis d'augmentation de loyer. Le responsable de l'entreprise, Jeff Murray, a indiqué qu'il offrirait des explications à propos de cette propriété « dès que possible », mais qu'il n'était pas disponible en ce moment en raison du nettoyage nécessaire à la suite de la tempête de neige de la fin de semaine.

Un cas parmi d’autres

Le cas de M. London n’est pas sans rappeler de nombreux cas semblables dans la province, où le prix des propriétés et des loyers a augmenté de façon importante au cours des dernières années, et ce, dans plusieurs régions.

Selon des données de Statistique Canada, le prix des loyers a augmenté de 4,8 % au Nouveau-Brunswick en 2020, alors que la moyenne nationale était de 0,5 %.

Contrairement à d’autres provinces, dont l’Île-du-Prince-Édouard et la Nouvelle-Écosse, le Nouveau-Brunswick n’impose pas de limite aux augmentations de loyer des propriétaires.

La ministre responsable de Service Nouveau-Brunswick, Mary Wilson, a affirmé cet automne que des propriétaires pourraient hésiter à investir dans des propriétés ou à construire de nouveaux logements si la province imposait des limites aux augmentations de loyer.

Mais dans plusieurs cas, les augmentations demandées ne sont pas liées à des améliorations aux édifices. La ministre Wilson n’était pas disponible pour une entrevue, mais dans une déclaration écrite, son ministère rappelle que les locataires peuvent obtenir une protection contre des augmentations déraisonnables en déposant une plainte au Tribunal sur la location de locaux d'habitation.

Selon Service Nouveau-Brunswick, l'état de l’édifice et le prix de location de logements similaires dans le même quartier sont des facteurs qui servent à déterminer si une augmentation est raisonnable ou pas. 

Mais Douglas London craint un échec de ces démarches et affirme qu’il va commencer ses recherches pour trouver un nouvel appartement dans l’espoir de trouver un logement sous la barre des 700 $ mensuellement.

Avec des informations de Robert Jones, de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !