•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : pas de nouvelle restriction adoptée par la Ville de Saskatoon

La façade de l'hôtel de ville de Saskatoon. (archives)

Le retour de l’ensemble des employés sur le lieu de travail prévu au mois de janvier a été reporté au mois d'avril. (archives)

Photo : Radio-Canada / Albert Couillard

Radio-Canada

Réunis en séance extraordinaire lundi, les conseillers municipaux de Saskatoon ont décidé de ne pas adopter de nouvelles restrictions dans les installations municipales.

La directrice de la planification des services d’urgences de la Ville, Pamela Goulden-McLeod, a affirmé que la fermeture des installations municipales aurait peu d'impact sur la propagation du variant Omicron.

J'ai parlé spécifiquement avec la médecin hygiéniste de l’Autorité de la santé de la Saskatchewan, Jasmine Hasselback, ce matin au sujet des centres de loisirs et des arénas. Pour l'instant, ces installations ne sont pas des facteurs de transmission dans notre communauté.

Il n'y aurait aucun impact sur le taux actuel de transmission dans notre communauté si nous fermions les centres de loisirs et les arénas, a ajouté Mme Goulden-McLeod.

Une situation évolutive

Le maire de Saskatoon, Charlie Clark, a indiqué que les conseillers municipaux ont reçu toutes les informations dont ils ont besoin pour maintenir le statu quo.

Par contre, il a rappelé que la situation évolue rapidement : Nous devons continuer à nous adapter, à obtenir des conseils et à prendre des décisions en indiquant clairement que nous devons prendre le variant Omicron très au sérieux.

Le maire a ajouté que des services d’aide de santé mentale et physique seront offerts aux personnes qui souhaitent en bénéficier.

Retour du personnel retardé

Le retour de l’ensemble des employés sur le lieu de travail prévu en janvier a été reporté au mois d'avril en raison de la propagation du variant Omicron.

Selon le directeur général de la Ville, Jeff Jorgenson, il pourrait y avoir un manque de personnel comme c’est le cas dans d’autres secteurs d’activités.

Nous anticipons un défi potentiel que nous n'avons jamais vu auparavant avec les niveaux élevés d'absentéisme. Mais tous les services de la Ville sont, à notre avis, très bien préparés. Donc, à ce stade, nous ne nous attendons pas à une quelconque fermeture des services essentiels.

Par ailleurs, les conseillers municipaux ont décidé de rétablir la politique de distribution gratuite de masques dans les autobus à toute personne qui n'en possède pas.

La distribution de masques gratuits avait été interrompue au début du mois de décembre.

Le conseiller Darren Hill a mentionné que les chauffeurs d’autobus avaient remarqué une hausse du nombre de conflits depuis la fin de la distribution de masques.

Avec les informations de Kendall Latimer et Scott Larson

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !