•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une pénurie de main-d’œuvre pourrait perturber les services de BC Ferries

Un traversier de BC Ferries sur l'eau.

BC Ferries peine à recruter de nouveaux employés en raison d’une pénurie de main-d'œuvre.

Photo : Gracieuseté : BC Ferries

Radio-Canada

Victime d’une pénurie de main-d'œuvre, BC Ferries prévient ses passagers que de nombreux services pourraient être perturbés au cours des prochains mois, notamment les liaisons entre les petites îles.

Selon BC Ferries, le manque de travailleurs s’explique par une multitude de facteurs comme la propagation du variant Omicron, la saison de la grippe, ou encore les tempêtes hivernales.

L’entreprise dit ne pas pouvoir se passer de certains travailleurs qualifiés, en raison du règlement. Ces postes doivent être pourvus par un nombre approprié d’employés. Sinon, le navire ne peut pas naviguer , explique-t-elle.

Pour pallier cette difficulté, certains employés pourraient faire des heures supplémentaires, ou encore être déployés dans d’autres postes. BC Ferries pourrait aussi faire appel à sa réserve de personnel.

« Notre priorité est de minimiser les interruptions de service et d’assurer la sécurité de nos clients et de notre équipage. »

— Une citation de  BC Ferries

Aucun itinéraire ne devrait être totalement suspendu, mais des horaires pourraient être modifiés au cours des prochains mois.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !