•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Éclosion au CHSLD des Bergeronnes : 24 des 26 résidents atteints de la COVID-19

Une personne âgée est dans un fauteuil roulant et une femme lui tient la main.

24 résidents ont contracté la COVID-19 ainsi que 29 travailleurs (archives).

Photo : getty images/istockphoto / Halfpoint

Une importante éclosion de COVID-19 a pris de l'ampleur au CHSLD des Bergeronnes, en Haute-Côte-Nord.

En début de semaine, l'éclosion a atteint 24 des 26 résidents qui ont contracté la COVID-19. S'ajoutent à ces cas d'infection 29 employés du CHSLD.

Selon le CISSS de la Côte-Nord, presque tous les résidents de CHSLD ont reçu leur troisième dose de vaccin et plusieurs sont asymptomatiques ou peu malades même s'ils ont contracté le virus.

« La majorité des résidents en CHSLD sont asymptomatiques, soit ils n'ont aucun symptôme, soit ils ont des symptômes légers : fatigue, perte d'appétit. »

— Une citation de  Priscilla Malenfant, directrice du programme de soutien à l'autonomie des personnes âgées du CISSS de la Côte-Nord
Priscilla Malenfant est la directrice du programme de soutien à l'autonomie des personnes âgées du CISSS de la Côte-Nord et sourit à la caméra.

Priscilla Malenfant est la directrice du programme de soutien à l'autonomie des personnes âgées du CISSS de la Côte-Nord.

Photo : Gracieuseté CISSS Côte-Nord

Il y a en a quelques-uns qui ont des symptômes un peu plus marqués, des symptômes de la COVID ou d'allure grippale, prévient Priscilla Malenfant, la directrice du programme de soutien à l'autonomie des personnes âgées du CISSS de la Côte-Nord.

Personnel déclaré positif autorisé à revenir au travail

En raison de la situation, cinq travailleurs déclarés positifs à la COVID-19, mais qui ne présentent pas de symptômes, ont été rappelés au travail.

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Côte-Nord indique avoir obtenu l’autorisation du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) de réduire la période d’isolement de ces travailleurs infectés mais asymptomatiques.

Beaucoup d’employés ont également fait des quarts supplémentaires et des travailleurs d’autres installations du CISSS sont venus prêter main-forte à l’équipe du CHSLD des Bergeronnes.

Priscilla Malenfant précise que le CHSLD n'attend pas pour l’instant d’aide des Forces armées canadiennes ou de la Croix-Rouge.

Le moral tient le coup

Priscilla Malenfant indique que le moral des troupes tient bon.

« Étrangement, je vous dirais que la capacité d'adaptation des employés est vraiment extraordinaire. »

— Une citation de  Priscilla Malenfant, directrice du programme de soutien à l'autonomie des personnes âgées du CISSS de la Côte-Nord

Mme Malenfant explique que des activités ont été organisées pour des résidents. Vu que les résidents sont isolés à leur chambre, ils s'ennuient un peu, donc on essai de faire des activités individuelles à la chambre, met-elle de l'avant.

Autres éclosions dans les établissements de santé

Incluant le CHSLD des Bergeronnes, le CISSS de la Côte-Nord recense des éclosions dans cinq de ces établissements.

Du côté du CHSLD N.-A.-Labrie à Baie-Comeau, un travailleur de plus a contracté la maladie pour un total de 28 personnes touchées par cette éclosion.

La situation semble stable en ce qui a trait aux trois éclosions à l'hôpital Le Royer à Baie-Comeau, qui touchent moins de 25 personnes.

Au centre de réadaptation pour les jeunes en difficulté d'adaptation de Sept-Îles, la situation semble également stable avec moins de 5 travailleurs touchés par l'éclosion.

Et finalement, le CISSS observe une légère hausse au CHSLD de Sept-Îles où 6 travailleurs ont maintenant contracté la maladie.

Avec les informations de Guillaume Hubermont

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !